Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
La mer n'est pas une zone de non-droit : TOTAL confirmé coupable
La Cour de cassation a confirmé en début d'après-midi la condamnation pénale de Total prononcée en appel en 2010 pour la « marée noire » sur les côtes bretonnes
Philippe Argouarch pour ABP le 25/09/12 15:26
27504_1.jpg
Photo ARMOR magazine

La Cour de cassation a confirmé en début d'après-midi la condamnation pénale de Total prononcée en appel en 2010 pour la « marée noire » sur les côtes bretonnes suite au naufrage du pétrolier Erika en 1999. Celle-ci avait engendré une catastrophe écologique et économique.

Confirmant le bon sens qui veut que "les pollueurs doivent être les payeurs", la Cour a déclaré que Total était civilement responsable de la catastrophe, validant les dommages et intérêts déjà payés par le groupe aux collectivités locales bretonnes qui avaient subi les dommages et payé les opérations de démazoutage sur 400 kms.

La Cour de cassation a confirmé les 375.000 euros d'amende à l'encontre de TOTAL. Elle a aussi confirmé la condamnation de Rina, l'organisme de contrôle maritime italien qui a donné son certificat de navigabilité au navire (175.000 euros d'amende). Elle a aussi confirmé les 75.000 euros d'amende chacun à l'encontre de Giuseppe Savarese, ex-propriétaire italien du navire, et Antonio Pollara, ancien gestionnaire italien de l'Erika.

TOTAL a parlé de recours à la cour européenne mais Vigipol, le syndicat mixte de protection du littoral breton, entend saisir les parlementaires nationaux et européens pour modifier la jurispridence afin de faire reconnaître le préjudice écologique (voir pdf).

Document PDF vigipol_commpresse_cassation_erika_25septembre2012.pdf ERIKA : Justice a été rendue.. Source : Vigipol
Voir aussi :
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons