Put your name here

Charte Editoriale de l'ABP

L'Agence Bretagne Presse (ABP) est un webmédia. Malgré son nom ce n'est pas une agence de presse puisque ce média ne vend pas ses informations. Les informations sont distribuées sur un site web abp.bzh, sur les réseaux sociaux et via des newsletters. ABP est plutôt le contraire d'une agence de presse puisqu'à l'inverse, elle collecte les communiqués publiés par les associations et les collectivités.
ABP n'appartient à aucun parti politique ni à aucun groupe financier et ne reçoit aucune subvention.
ABP met librement à disposition de ses lecteurs des informations sur ce qui se passe en Bretagne ou sur les activités des Bretonnes et des Bretons expatriés. ABP encourage les informations inédites et les informations rectifiant celles qui sont déformées, abrégées ou censurées par les médias nationaux ou dits "régionaux". Ces informations peuvent venir des citoyens, des associations, des collectivités ou des entreprises.
L'ABP répond à une carence en France et tout spécialement en Bretagne, de l'actualité en relation avec des territoires dont l'intérêt ne coïncide pas ou plutôt ne semble pas coïncider au premier abord avec l'intérêt national ou ce qui est compris ou souvent mal compris comme les valeurs de la République. Le site est une réponse autant au parisianisme des actualités françaises qu'au désir des Bretons d'avoir un média rapportant ce qui se passe en Bretagne et uniquement ce qui se passe en Bretagne.
ABP privilégie le régional au local et au national et n'est pas intéressée par les faits divers, sauf s'ils sont lourds de conséquences pour les collectivités, l'environnement ou la nation bretonne en général (ex : le naufrage d'un pétrolier au large d'Ouessant). L'international est limité aux actualités concernant les minorités nationales en Europe et tout spécialement celles des pays dits "celtiques".
ABP ne publie pas d'articles qui expriment des opinions personnelles, subjectives, sauf dans les "chroniques" et bien sûr dans les revues de livres, de concerts ou de films.
Les attaques contre des personnes ne sont pas acceptées. ABP n'est, ni un forum, ni un lieu de défoulement, mais un site d'actualités. Des expressions qui pourraient être interprétées comme diffamatoires peuvent être retirées par ABP. D'une manière générale, les soumissions qui ne respectent pas la politique éditoriale, telle que définie ici, seront rejetées.
Les soumissions à caractère diffamatoire, pornographique ou commercial, ainsi que toute incitation à la haine, au racisme, au sexisme et à l'homophobie, seront systématiquement rejetées et peuvent entraîner la désaccréditation.
Les auteurs et les porte-paroles sont responsables de l'exactitude de leurs propos et de la véracité des faits cités ou juste référencés. Toute désinformation dont le caractère malicieux et systématique peut être mis en évidence entraînera la suppression de l'article et, s'il y a récidive, la désaccréditation de l'auteur.
L'anonymat est strictement interdit sur ABP. Tous les communiqués doivent être signés par un porte-parole qui existe véritablement. Cette personne est souvent le président, qui, selon la loi, est le responsable civil. Le nom du porte parole du parti ou de l'association n'est pas obligatoirement le nom de l'auteur ou des auteurs du communiqué. Le format recommandé pour signer les communiqués est : Pour XXXX Le porte-parole : YYYYYYY
Les scans d'articles de journaux sont interdits. Mettre des liens. Publier un article écrit par quelqu'un d'autre que vous-même est interdit par la loi sauf si c'est un membre d'une association dont vous êtes le porte-parole. Nous n'avons pas de contrat avec AFP ou autre agence de presse comme AP ou Reuters. Il est interdit de reprendre une dépêche AFP, AP ou Reuter, ni même de mentionner AFP dans une dépêche ABP.
La publicité est payante. Les publi-reportages sont interdits.
Les porte-paroles des associations ou entreprises, ainsi que les correspondants ABP, doivent respecter la déontologie de la presse.
Le rédacteur en Chef virtuel
La Une (la page d'accueil) est mise en page automatiquement en temps réel par le rédacteur en chef virtu. Nous n'intervenons pas dans le positionnement des articles. Ce sont nos lecteurs qui déterminent ce qui est à la Une. Nous n'avons pas de rédacteur en chef. Les articles de la Une sont choisis mathématiquement par le logiciel de mise en page en fonction du CPH, le CPH étant le nombre de lectures par heure d'un article donné. Plus le CPH est élevé plus l'article est positionné vers la gauche et le haut de la page.
Prendre soin de la forme
ABP doit maintenir des standards, les communiqués et les dépêches comportant trop de fautes d'orthographe ou qui seraient peu compréhensibles, quelle que soit la langue utilisée peuvent être refusés.
On peut utiliser du HTML, pour voir les balises acceptées. Aller sur cette page
Sources : Tous les chiffres y compris les sondages doivent être sourcés. Les faits sauf si avérés partout dans la presse doivent aussi être sourcés.
Écrire pour internet n'est pas la même chose qu'écrire pour le papier. Merci de ne pas faire de paragraphes de plus de 4 ou 5 lignes. Sur ABP, il faut passer une ligne pour initier un nouveau paragraphe. Eviter les articles trop longs car l'écran fatigue plus vite les yeux que le papier.
En parlant de Bretagne, bien préciser s'il s'agit de la Bretagne administrative (4 départements) ou de la Bretagne historique (avec la Loire-Atlantique). La Bretagne historique est tout simplement "la Bretagne". La Bretagne administrative est tout simplement "la région Bretagne". Merci de ne pas utiliser le terme "Grand-Ouest" ou "Ouest". L'Ouest est un territoire à géométrie variable, inventé uniquement pour diluer les vraies régions comme la Bretagne dans de grands ensembles anonymes sans véritable identité.
Intégralité et référencement : On ne peut pas faire une dépêche ou un article incomplet afin de rediriger le lecteur vers un autre site avec l'article complet. .
Titres : mettre des titres explicites et concis. Parce que les communiqués passés sur ABP sont accessibles très rapidement par Google actualités et donc potentiellement par environ 100 millions de francophones, mettre des titres explicites, concis et qui résument. Attention, Google ne comprend pas l'humour. Ne pas faire de jeux de mots dans les titres. On n'est pas le Canard Enchaîné breton. Il est impératif de mettre des titres parlants et compréhensibles par tous les lecteurs pour que les moteurs de recherches puissent les évaluer rapidement. Il est souhaitable qu'un titre soit aussi parlant pour un Breton que pour un Malgache ou un Québécois. Merci d'écrire pour la terre entière puisque c'est le world wide web. Le titre doit si possible restituer le contexte et l'action décrite. L'ABP se réserve le droit de changer le titre du communiqué si celui-ci apparaît incorrect, trop court, trop flou ou incertain quant au contenu. Eviter la ponctuation et les guillemets dans les titres, car cela peut interférer avec certains moteurs de recherche. Ne pas mettre les titres en majuscules.
Vidéos : Vous êtes encouragé à mettre vos vidéos directement sur Youtube ou Dailymotion et de les streamer vers ABP en utilisant le code d'intégration (cliquer sur "partager" et "intégrer") proposé par Youtube, Dailymotion ou Facebook, via formulaire ABP à cet effet.
Photos : Ne pas mettre de photos copyrightées sans en demander la permission et les conditions à l'auteur. Ne pas mettre de photos floues ou mal cadrées. ABP se réserve le droit de retirer les photos de mauvaise qualité ou des photos qui ne seraient pas libres de droits. Il y a souvent de très belles photos sur flicker. Il suffit bien souvent de demander la permission aux auteurs pour les utiliser sur ABP en précisant qu'ABP n'est pas un site commercial. Prévoir une photo d'au moins 1000 pixels de large pour le haut de page (ceci n'est pas valable pour les photos de livres et les couvertures de magazine qui ne doivent pas dépasser 200 pixels de large)
Respecter les types de communications
Communiqués : L'ABP ne considère pas un court message genre message de forum comme un communiqué. D'ordinaire un communiqué est un texte réfléchi, structuré, souvent élaboré à plusieurs au sein d'une organisation. ABP considère un communiqué comme une actualité en soi.
Duplicate content Sauf pour les communiqués de presse, ABP demande de ne pas co-publier des articles ou des interviews sur d'autres médias. Google donne des points négatifs de référencement pour "duplicate contents". Des exceptions peuvent être considérées à l'initiative de la rédaction.
Commentaires : Les commentaires sont modérés par les auteurs des articles. Les commentaires doivent respecter les lois en vigueur. Le trolling est interdit.
Dépêche : Qu'est ce qu'une dépêche ? Une dépêche est la relation d'un nouvel événement. Une dépêche relate des faits, elle ne peut inclure des commentaires ou une opinion. Elle doit être brève. Les sources de l'information doivent êtres spécifiées si le journaliste n'est pas témoin des événements ou des faits. Cela peut être au début "D'après le journal X.... ou à la fin en notes: "Sources: Une dépêche répond juste aux questions quoi, qui, quand, comment, pourquoi ou plus précisément :
Demandez une accréditation
Toute personne porte-parole d'une association, d'une collectivité territoriale ou d'une entreprises basée en Bretagne peut être accréditée pour publier librement sur ABP des communiqués. Les auteurs connus représentant des courants d'opinions comme les écrivains, les élus ou même les candidats aux élections peuvent aussi publier sur ABP. Vous pouvez demander une accréditation en cliquant ICI. Les articles sont mis en ligne par la rédaction sauf pour les anciens qui bénéficient d'une mise en ligne automatique. Si c'est votre cas, vous pouvez faire une demande pour bénéficier de la mise en ligne automatique. Un correspondant ABP rapporte via des dépêches l'actualité locale de l'endroit où il réside. Vous pouvez faire une demande pour être accrédité en tant que correspondant ABP pour votre ville ou pays. Qui peut publier ? Les redacteurs ou chroniqueurs ABP approuvés. Les portes-paroles d'associations, de partis politiques, d'entreprises ou de collectivités territoriales. Les élus et les candidats aux élections peuvent aussi être accrédités si ils en font la demande. Que faire si je représente deux associations ? Dans ce cas il vous faut deux accréditations différentes avec deux adresses e-mail différentes puisque votre e-mail ne peut être associé qu'à une seule association.