Put your name here

Vos données personnelles et vos données sensibles

Le 25 mai 2018, entrait en vigueur le Règlement Général sur la Protection des Données, dit RGPD. Cette loi européenne donne un droit de regard aux citoyens sur ce qui est fait avec leurs données personnelles. Dans un souci de transparence et afin d'être conforme à cette réglementation, l'utilisation et la pérennité des données que vous nous confiez, ainsi que vos droits, sont expliqués ci-dessous. Les données personnelles collectées sont conservées uniquement dans le système informatique de ABP.BZH. Elles restent confidentielles et ne sont communiquées à aucun tiers comercial ou non.
COOKIES
Ce site web n'utilise pas de cookies sauf pour le message indiquant que nous n'en utilisons pas. En particulier nous n'utilisons pas de cookies pour enregistrer vos préférences concernant les actualités afin de modifier la mise en page selon ces préférences. Un cookie est un fichier de quelques mots envoyé sur votre disque dur ou sur votre téléphone qui laisse une trace de votre passage sur un site web, trace qui peut être réactivée et utilisée "incognito" quand vous revenez sur le même site web ou la même page.
COMMENTAIRES et données sensibles
Ce site web ne collecte pas de données personnelles venant des lecteurs sauf pour les commentaires car nous recommandons de signer les commentaires avec l'état-civil, les pseudonymes étant interdits sur ce site, mais tolérés dans les commentaires. Vos opinions politiques ou religieuses étant considérées des "données sensibles" par la loi RGPD, toute personne ayant posté un commentaire sous son vrai nom a le droit de voir ce commentaire supprimé. Pour cela envoyer un mail à webmaster at abp.bzh
ALGORITHME de mise en page et données personnelles
La hiérarchisation des actualités sur ABP est déterminée par un algorithme . Nous comptabilisons le nombre de lectures de chaque article afin de le positionner sur la page d'accueil. Bien que nous ne collections pas votre adresse IP pour ce calcul, nous collectons une signature numérique unique basée sur le type d'ordinateur, le système d'exploitation, le navigateur, et autres paramètres liés à votre station de travail ou à votre téléphone et ceci à chaque fois que vous lisez un article de presse publié sur ce site.
ACCRÉDITATION et données personnelles
Les portes paroles d'associations, de collectivités ou d'entreprises ayant la possibilité de demander une accréditation en remplissant un formulaire, ce formulaire collecte des informations personnelles : votre nom, prénom, un numéro de téléphone et le nom de l'association ou de l'entreprise dont vous êtes le ou la porte-parole. En conformité avec la loi RGPD, votre accréditation, et donc ces données personnelles, seront effacées definitivement de notre base de données au bout de trois ans si aucune utilisation n'est faite de cette accréditation ou sur simple demande de votre part en écrivant à webmaster at abp.bzh
NEWSLETTERS et données personnelles
La newsletter du soir et l'hebdomadaire du mardi matin sont gratuites et souscrites par abonnement en fournissant uniquement une adresse mail. Lors du désabonnement ces données sont effacées définitivement si aucun autre abonnement en cours. Pour préciser : en ce qui concerne la "Revue de presse bretonne" ou les dons à l'association ABPMN, nous ne collectons pas de numéros de cartes bancaires. Les dons se font par chèque ou via les services de Paypal.com. Si des problèmes de désabonnements occurrent, contacter le webmaster à redac at abp.bzh.
DROIT DE RÉPONSE
Le décret du 24 octobre 2007 spécifie que le droit de réponse peut se faire sans les formalités définies par ce décret si le site web dispose d'un forum ou d'une possibilité de répondre. Toutefois, vous pouvez demander à ce que ce texte soit posté directement en dessous de l'article en question. Pour exercer ce droit contacter la redaction à redac at abp.bzh. La longueur du texte ne peut dépasser la longueur de l'article en question.
DROIT À L'OUBLI
Si votre nom apparaît dans un article publié sur abp.bzh et que vous n'êtes pas une personnalité politique ou toute autre personne par ailleurs déjà médiatisée pour une raison ou pour une autre, et que vous désirez que votre nom ne figure plus dans l'article en question, merci de faire une demande à la rédaction afin que seules vos initiales soient utilisées.