la UNELa une des lecteurs

Chronique par Nantes Multimédia

Le Reliquaire d'or du Coeur d'Anne de Bretagne : une vie mouvementée de plus de cinq siècles (maj 25/04)

24 avril | Nantes Multimédia | Histoire de Bretagne | 105 actions facebook | CPH : 21.5

1-Reliquaire, face 1, catalogue Dobrée 1906.

[France et Bretagne] Il a commencé sa longue “vie” de péripéties multiples pendant plus de cinq siècles en descendant la Loire en bateau de Blois à Nantes avec le chancelier Philippe de Montauban et sa suite, pour être déposé, selon la volonté d'Anne, à Nantes dans le tombeau de ses parents. Il a été profané par le maire de Nantes, un Lyonnais, en 1727, il a failli être fondu à la Révolution. Enfin, 504 ans après son premier voyage, il a passé une semaine enterré dans un bois près de Saint-Nazaire et la fonte l'attendait probablement pour de bon cette fois-ci s'il n'avait pas été retrouvé par des enquêteurs, qui devraient bien être décorés.

Derniers communiqués

dans la presseDERNIÈRES DÉPÊCHES

 en bretonE Brezhoneg

reportagesInvestigations

bzhChroniques et points de vue

reportagesReportages

CanalBREIZH
La  revue  de  presse bretonne
Tout ce qui s'écrit sur la Bretagne -- Une newsletter envoyée tous les matins à 8 heures -- Plus de 1100 sources d'info scannées.
Je m'abonne

dans la presseDans la presse