Les algues, une révolution dans la nutrition et la santé : le Breizh Algues Tour 2014

-- Science et Technologie --

Reportage
Par Agnieszka Misiura

Publié le 18/09/14 6:07 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Du 15 au 17 septembre a eu lieu à Nantes un grand colloque international sur les algues le  « Breizh Algae Tour ». Initié par le société Olmix, première entreprise au monde spécialiste dans la chimie verte, ce colloque a ressemblé 500 chercheurs, scientifiques, et entrepreneurs de 25 pays pour partager recherches scientifiques et techniques dans la domaine de la santé et de la nutrition . Les algues peuvent avoir des applications dans l'alimentation humaine, animale, mais aussi dans la santé, la médecine, la cosmétique, la pharmacie, et certains usages industriels..

La filière des algues, ce sont aujourd'hui une centaine d'entreprises et 4 à 5.000 emplois en Bretagne -- presque autant que la pêche. Des dizaines de milliers d'emplois sont possibles dans un futur pas si lointain.

De très intéressants travaux ont été présentés par le Dr Mustapha Berri.  Son projet consiste à remplacer les antibiotiques ajoutés aux nourritures animales par des produits à base d'algues. Pour protéger les animaux malades, il  existe trois solutions : la vaccination, les probiotics et les prébotics. Il se trouve que les prébotics naturels, on peut les trouver dans les algues vertes ulva et dans certaines algues rouges.

Les algues rouges, comme la solieria cordalis peuvent aussi remplacer les anti-biotiotiques que l'on donne aux animaux à titre préventif. Elles agissent positivement sur les intestins. A ce sujet, l'entreprise bretonne va ouvrir une unité de production à Saint-Hilaire de Riez, en Vendée, ou se trouve un important gisement d'algues rouges.

D'après le Dr. Mustapha Berri «  En remplaçant, dans l'ensemble de la chaîne alimentaire, les additifs, les pesticides et les antibiotiques, par cet élément naturel qu'est l'algue, les effets bénéfiques sur notre nutrition, notre santé, seraient considérables. »

Pour protéger les plantes contre les maladies comme le mildew qui touche des légumes comme les tomates, Olmix propose trois nouveaux produits «Seamel Booster»«Seamel Prevent» et «Seamel Barricade».

Les résultats sont spectaculaires ! Les tests sur les oignons, les pommes de terre et le blé montrent que l'utilisation de ces trois produits naturels à base d'algues ont donné de meilleurs résultats que les herbicides et les fongicides -- avec 14% de rendement en plus.  

En remplaçant, dans l'ensemble de la chaîne alimentaire, les additifs, les pesticides et les antibiotiques, par cet élément naturel qu'est l'algue, les effets bénéfiques sur notre nutrition, notre santé, seraient considérables__Dr. Berri

Olmix travaille aussi avec la société Effimune, une entreprise nantaise qui s'est spécialisée dans le développement de nouvelles molécules pour réguler le système immunitaire dans le domaine de la transplantation, des maladies auto-immunes et certains cancers.Elle fait des recherches pour produire des médicaments basés sur les algues car certaines molécules contenues dans les algues peuvent dialoguer avec les cellules humaines.

D'après le PDG d'Olmix, Hervé Ballusson, pour les algues on est « au début d'une révolution". 

Voir aussi :
mailbox imprimer