LE BRETON N'EST PAS LE BIENVENU A LA POSTE DE BEGARD !
Communiqué de presse de Ai'ta ! Kreiz Breizh

Publié le 20/01/13 14:38 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

« Bienvenue – Degemer mat » Voilà ce que l'on peut lire sur les gilets des employés de la Poste de Carhaix, qui affiche également une signalétique bilingue depuis quelques mois. La Poste de Bégard n'a pas le même sens de l'accueil : la directrice n'a pas trouvé à son goût l'action de sensibilisation des usagers initiée samedi par notre collectif non-violent, a refusé tout dialogue et préféré appeler la gendarmerie. Quelques militants ont alors décidé de s'asseoir à même le sol pour protester face à cette réaction. Persistant dans son attitude négative, la directrice de la Poste a demandé aux gendarmes d'intervenir manu militari et décidé de fermer l'agence. Ai'ta ! déplore fortement ce blocage systématique et maintient sa demande auprès de la Direction de La Poste de voir la langue bretonne mise en valeur à la poste de Bégard, comme elle a su le faire à Carhaix.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

A l'occasion des récents travaux de rénovation de la poste de Bégard, il eut été facile d'installer une signalétique bilingue et de mettre en valeur les employés brittophones prêts à accueillir le public en langue bretonne. Faisant fi de la vitalité de la langue bretonne à Bégard (crèche en breton, filière bilingue en primaire et bientôt au collège, nombreuses associations…) et de la demande sociale, la directrice de l'établissement en a décidé autrement, et n'a pas même daigné répondre au courrier de notre collectif, ni même à celui de Gérard Le Caer, maire de Bégard, demandant à ce que la langue bretonne puisse trouver sa place dans la nouvelle poste. « L'exemple de Carhaix est un exemple que je ne souhaite pas suivre », avait-elle déclarée par téléphone avant de refuser tout rendez-vous.

Ainsi donc, une seule personne peut décider arbitrairement de bannir la langue bretonne d'un espace qui a vocation de service public ! Cette attitude de blocage systématique tranche une fois de plus avec l'exemple carhaisien où le dialogue avait pu s'instaurer avec la directrice, et le dossier avancer de façon positive pour tout le monde. A ce propos, les dires des responsables de la Poste de Bégard sont édifiants. Le bilinguisme mis en place à Carhaix est selon eux « une grosse erreur » et les panneaux en question « devraient être enlevés d'ici peu » ! Gageons que la population ainsi que les élus de Carhaix apprécieront… En attendant, Ai'ta ! demande à la Direction Régionale de La Poste d'intervenir pour que notre langue puisse trouver toute sa place, à Bégard comme ailleurs, comme le demande de nombreux citoyens bretons et d'élus.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Errormessage: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'ta ! Kreiz Breizh'' at line 2