Le collectif Ai'ta! rencontre le Crédit Mutuel de Bretagne

-- Langues de Bretagne --

Communiqué de presse de Ai\'ta ! Bro Dreger
Porte-parole: Tangi Gicquel

Publié le 10/06/15 23:19 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Une rencontre a eu lieu mercredi 10 juin 2015 entre le collectif Ai'ta ! et le Crédit Mutuel de Bretagne (Crédit Mutuel Arkéa) via son directeur général délégué (Réseaux et services spécialisés) Dominique Andro.

Le CMB avait su dans les années 80 et 90 se montrer innovant en matière de langue bretonne avec des chèquiers en breton (1982) et des GAB (1997) intégrant la langue bretonne.

Le CMB avait même été une des premières grandes entreprises bretonnes à signer la charte «Ya d'ar brezhoneg» en 2001.

La banque réfléchit à un nouveau projet d'organisation « Banque de Demain » où la langue bretonne est absente comme l'illustre le nouveau format d'agence test de Plouarzel en Finistère. Il est sans doute grand temps de réfléchir à une actualisation de la charte «Oui à la langue bretonne» ( signée il y a 14 ans et tombée dans l'oubli..) avec de nouveaux objectifs pour que le CMB puisse s'afficher réellement comme une banque «unique» , «territoriale» et «engagée».

Au cours de cette rencontre, nous avons donc remis un dossier avec des propositions.

Document PDF cre769dit_mutuel_de_bretagne.pdf rencontre ai'ta! et le crédit mutuel de Bretagne (CMB) langue bretonne breton brezhoeng. Source : Ai'ta!
Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1771 lectures.
mailbox imprimer
logo
Le collectif Ai'ta ! (allez !) créé en 2005 s'est donné pour objectif de rendre plus visible la langue bretonne au quotidien.
Ai'ta! ne dépend d'aucun parti politique, est non-violent et met en place des actions spectaculaires dans un esprit positif et dynamique.

Vos commentaires :

Ar Vran
Jeudi 11 juin 2015

Bravo et tout mon soutien à Aï'ta !

C'est par ce type d'action constructive avec des propositions que l'on fera avancer la cause de la langue bretonne.

Question : savez-vous pourquoi le CMB n'avait pas pris en compte la langue bretonne? Est-ce un oubli d'origine local ou est-ce que le CMB s'est contenté d'appliquer une décision prise dans des bureaux à mille lieux de la réalité locale?

AI'ta !
Jeudi 11 juin 2015

réponse : parce que cela n'entre pas le ROI (Retour sur investissement). Que certains cadres "formatés" ont oublié le local, le CMB et pensent plus que Crédit Mutuel Arkéa ...

A titre d'exemple, les GAB (distributeurs) n'ont en fait guère évolué depuis 1997 pour la langue ce qui explique qu'on ne peut utiliser la langue bretonne pour les RIB , relevés de compte , remise de chèuqes à ces mêmes GAB....

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 0 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.