-- Politique --

Vers un printemps des bonnets rouges ?

Cliquer sur la photo pour l'agrandir, puis flèches clavier pour naviguer (13 photos)

Le samedi 15/02/14, entre Vannes et Lorient, après avoir rallié l'aire de co-voiturage de Landaul, près du restaurant du Poulvern, les Bonnets rouges, au nombre d'environ 400, se sont rassemblés devant le portique écotaxe de Brec’h.

La manifestation était décrite comme ayant l'emploi pour objectif et devait être pacifique.

Les forces de l'ordre étaient, elles aussi, au rendez-vous et elles avaient demandé aux manifestants de retarder leur départ de quarante-cinq minutes pour pouvoir préparer leur barrage. Une fois le convoi des Bonnets rouges entré sur la quatre-voies, tous les accès en ont été barrés, y compris pour les tracteurs.

S'en est ensuivi une guérilla sur la voie express qui a duré de 13 heures à 19 heures 30 qui n'a pas donné d'avantage à aucun des camps.

Les manifestants avaient apporté des oeufs, mais, quelques-uns avaient des projectiles plus offensifs. Les gendarmes et les CRS ont riposté par des jets de grenades lacrymogènes et des tirs de flash-balls.

On compte un blessé du côté des forces de l’ordre et quatre du côté des Bonnets rouges (tir de flash-ball). Un Bonnet rouge blessé samedi a par ailleurs porté plainte contre les forces de l'ordre pour violences. Un autre interpellé a finalement été relâché ce soir mais sera poursuivi pour avoir lancé un projectile contre les forces de l’ordre.

Thierry Merret, en tête de file et en première ligne, comme Christian Troadec, ont donné rendez vous le 8 mars, à Morlaix, pour les Etats-Généraux de la Bretagne en promettant un «printemps des Bonnets Rouges»...

Voir aussi :
©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 2989 lectures.
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 5 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.