Trois questions à KAD, Kelc’h An Dael, pour la création d’un Parlement Breton, dans le prochain numéro de « L’Avenir de la Bretagne »

-- Politique --

Dépêche de KAD
Porte-parole: Jean-Loup LE CUFF

Publié le 25/10/12 16:01 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Depuis notre premier communiqué du mois dernier, donné ici sur (voir notre article), cinq patriotes bretons nous ont rejoints, un de nos membres est décédé, et un de nos quatre vices-présidents a été exclu par son parti d'origine, l'UDB, pour cause d'appartenance à KAD…

Nous en parlons dans le prochain numéro de « L'Avenir de la Bretagne » à paraître, en répondant aux trois questions qui ont été posées à l'association KAD, Kelc'h An Dael, pour la création d'un Parlement (Breujoù Breizh) fédérant les différents courants politiques du mouvement breton :

- Pouvez-vous nous parler de votre projet de Parlement de Bretagne ?

- Vous affirmez que vous avez réussi le «tour de force» de faire asseoir à la même table des Bretons de toutes les mouvances, or le représentant de l'UDB a été exclu de son parti à la suite de votre rencontre, votre affirmation nous semble donc erronée, qu'en est-il en réalité, qui était présent en définitive?

- Pensez-vous réellement qu'un jour la Bretagne sera de nouveau dotée d'un Parlement ou n'est-ce qu'un rêve ?

J'en profite pour rappeler que toutes les bonnes volontés bretonnes, qui voudraient nous rejoindre dans notre volonté légitime à construire ici et maintenant une véritable démocratie en Bretagne, en parlant tous ensemble d'une seule voix, peuvent nous contacter sur kadbreizh [at] gmail.com

A wir galon deoc'h !

KAD

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
KAD, Kelc'h an Dael, (Cercle du Parlement), est une association bretonne ouverte à tous les patriotes et démocrates bretons de gauche(s) comme de droite(s), qui acceptent que toute divergence d'opinion interne soit réglée par le vote souverain, dans le but d’œ'oeuvrer ensemble, en toute fraternité et convivialité, pour la création ou le réveil d'un Parlement de Bretagne. KAD n'est pas un parti breton de plus, mais un lieu de rencontre et de coordination de tous les bretons et partis bretons désireux de faire l’UNION ! KAD ne prétend pas être le Parlement de Bretagne, mais l'association logistique qui va, avec l'aide de toutes les bonnes volontés, mettre en place les conditions électives et démocratiques pour créer ce Parlement de Bretagne. Site: (voir le site)

Vos commentaires :

Kelenn Ritgen
Samedi 27 octobre 2012

Excellente initiative =)

Je vous ai envoyé un long mail !

Trugarez mat deoc\'h !!

K.

Emilie Le Berre
Lundi 29 octobre 2012

Les seules actions aujourd'hui dont l'UDB est capable est exclure ou mouiller leur couche convenence.

eugène Le Tollec
Lundi 29 octobre 2012

L'UDB n'a plus rien à voir avec un parti breton à part les nouveaux ou les transfuges ,le reste est totalement sous la coupe du PS,tout ça pour avoir un strapontin dans un staff quelconque.

Ont-ils vendu leur âme à l'investiture socialiste,mais quel gachis!

COMMENT VOULEZ VOUS AVOIR UN IDEAL BRETON?

Awen Gwesnou
Mardi 30 octobre 2012

Si mes informations sont correct, ce n'est pas sa base mais ceux qui dirige l'UDB qui ralentis le mouvement, l\'UDB est à un tournant historique ou soit elle se radicalisera et prendras son envole de façon indépendante, soi l\'UDB resteras arrimer au PS et tomberas avec lui et sa direction capitaliste et jacobine, alors que sa base jeune la quitteras pour vraiment lutter et agir pour la Bretagne.

L\'exclusion du représentant de l\'UDB est tout a fait normal, il n\'avait aucun mandat pour agir en son nom, et a agis de façon inconsidéré et autoritaire sans prendre connaissance de se que pensait les autres militants.

Ce projet d\'union pour un parlement breton est voué à l\'échec pour plusieurs raison:

- cette union ne regroupe que quelque électron libre, des militants qui ne représente qu\'eux même et trop opposé idéologiquement

- un front breton est une idée qui faisait foi dans les années 70 mais maintenant certain parti français sont devenus des interlocuteurs possible avec qui une alliance est possible et souhaitable (EELV / NPA) alors que des branches de l\'emsav se sont radicalisé et ostracisé du peuple et de ses aspirations (extrème droite). Ainsi aujourd\'hui le PB est plus proche du Modem que de Breizhistance. tandis qu\'Adsav est très proche de BI, un groupuscule de jeunesse dirigé par le FN (son dirigeant est un ex-cadre du FN).

- ensuite cette union est mort née: Breizhistance et UDB ont refusé toute union avec l’extrême droite, et les faibles forces du PB et d'adsav ne pourront impulsé une dynamique à une union de droite dans un pays à gauche.

Mais l'union n'est pas non plus a rejeté, le score de la liste Breizhistance/UDB/EELV à Redon montre qu'une alliance est possible, mais pas à n'importe quel prix.

Jean-Loup LE CUFF
Mardi 30 octobre 2012

A Awen Gwesnou,

votre avis tout personnel a le mérite d'être exprimé calmement sans noms d'oiseaux... Trugarez deoc'h!

Dans KAD, qui n'est pas un parti de plus, je vous le rappelle, nous voulons une Union Bretonne, pour des revendications bretonnes communes hors des partis français quels qu'ils soient, du NPA au FN en passant par EELV-Modem-PS-UMP etc... Vous avez votre logique d'alliance avec des partis hexagonaux, qui pour nous est une impasse dans une France pathologiquement centraliste... Nous avons la notre clairement bretonne et fermée à toute écoute des sirènes mensongères jacobines... (Nous préférerions en cas d'alliance, des partis des autres nations originelles de l'hexagone...) Chacun ses choix, nous verrons bien!

En ce qui concerne l’exclusion du membre de l'UDB, il n'a jamais été dit qu'il était mandaté par l'UDB, bien au contraire dans le premier article à la fin: " Les membres de KAD appartenant à des partis politiques bretons sont actuellement dans KAD de leur propre initiative et ne sont pas officiellement mandatés par leurs partis respectifs." Donc aucune tromperie de notre part! Kenavo!

SPERED DIEUB
Mardi 30 octobre 2012

Le pb proche du modem la majorité des adhérents peut être?? et dans ce cas j'applaudis des deux mains mais la direction et l'orientation politique dérive de plus en plus vers des thématiques de droite ultra libérale sans doute en raison de sa promiscuité idéologique avec l'institut de Locarn Sans critiquer ce dernier quand à ses objectifs premiers et cette initiative étant en plus heureuse pour le kreiz Breizh je crains que cette institution risque de devenir un instrument de reconquête idéologique de la Bretagne par l ump et consorts mais tant mieux si je me trompe

Ar Vran
Mercredi 31 octobre 2012

A Awen Gouesnou

vous auriez raison si effectivement KAD s\'était constitué comme un nouveau parti avec sa logique propre de parti avec ses alliances, etc.

Or le propre de KAD, si j\'ai bien compris (M. Le Cuff m’amendera si besoin) est d\'être hors-partis, c\'est à dire au delà des partis actuels, qu\'ils soient d\'ailleurs spécifiquement bretons ou affiliés à des partis dits français. Je vois plus KAD comme une structure POLITIQUE de Coordination de tous les nationalistes, régionalistes, autonomistes, indépendantistes,... (appelez les comme vous le voulez) bretons de façon à parvenir à recréer le parlement breton et donc ressusciter la Bretagne en tant que pays.

Cette structure est unique car elle est sans précédent (car je me répète hors partis) et ne s\'oppose pas (au contraire elle complète) les différentes structures bretonnes qui s\'occupent de thématiques plus culturelles ou identitaires (cf. par exemple BCD, institut culturel, ....)

eugène Le Tollec
Vendredi 2 novembre 2012

Ar Vran

bonjour,

Soit

Mais la structure de coordination existe (voir tout le travail de Bretagne Réunie),qui je pense est déjà sur les jalons principaux.

je répète

La Vérité bretonne est une somme de vérités.

Ces vérités sont dans l'obligation dans sortir la quintescence!

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.