Merville à Lorient : l'adjointe aux affaires scolaires étrangement silencieuse....

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 3/10/08 9:40 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'école de Merville va-t-elle être enfin dotée d'un second poste d'enseignant sur sa filière bilingue?

Sans illusion, nous en gardons l'espoir après l'intervention de Mme Françoise Olivier Coupeau. La députée socialiste de Lorient a en effet transmis au Ministère de l'éducation les coordonnées d'une enseignante bilingue, habilitée par ses services, et immédiatement disponible. Le Ministère n'a plus qu'à la nommer... et tout serait réglé !

Nous tenons à féliciter Mme Olivier-Coupeau pour sa démarche, efficace et rapide. Nous en sommes d'autant plus heureux que nous avions appelé à voter pour elle lors des dernières élections législatives.

Nous n'avons pas le même sentiment concernant Mme Danièle Garnier, maire- adjointe de Lorient en charge des affaires scolaires.

En juin dernier, nous avions révélé les prévisions de l'inspection académique du Morbihan pour la rentrée scolaire : un seul enseignant bilingue sur l'école de Merville pour 51 enfants attendus. De nombreuses voix s'étaient élevées alors pour demander l'octroi d'un second poste mais la rentrée a confirmé la mauvaise volonté des services de l'Etat.

Soutenu par de nombreux autres élus, le Conseil municipal de Lorient, majorité et opposition unies, a voté à l'unanimité, et par deux fois, un motion demandant à l'inspecteur d'académie d'accorder à l'école de Merville les moyens nécessaires au fonctionnement de sa filière bilingue.

L'inspection académique reste sourde. Et nous relevons qu'en quatre mois, nous n'avons pas entendu une seule fois Mme Danièle Garnier s'exprimer publiquement sur le sujet.

Lors du rassemblement de vendredi dernier, sa présence, réelle mais bien furtive, ne nous a permis de l'entendre. S'agissait-il d'une présence sincère pour soutenir les parents ou de simple opportunisme de circonstance ?

Nous constatons simplement que pour la deuxième année consécutive, les effectifs d'enfants bilingues à Lorient vont encore diminuer. A population équivalente, l'écart continue de se creuser entre Lorient et Vannes. Les choix politiques de la mairie de Lorient n'y sont pas étrangers.

C'est pourquoi nous posons trois questions à Mme Garnier.

Soutient-elle la création d'un second poste bilingue sur la maternelle de Merville ?

Est-elle favorable à la continuité de l'enseignement bilingue en élémentaire à Merville ?

Quels actes concrets entend-elle prendre pour relayer la démarche de la députée de Lorient ?

Nous attendons des réponses claires de l'adjointe au maire en charge des affaires scolaires. Il y a urgence.

Pour le PB Pays de Lorient, A.Samson secrétaire

Voir aussi :
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.