Pour encourager les futurs professeurs à se former à l'enseignement bilingue français-breton
Communiqué de presse de Region Bretagne

Publié le 28/07/10 12:10 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Animée par la volonté de développer la langue bretonne, la Région Bretagne lançait, en 2009, la bourse Skoazell. Destiné à « épauler » les futurs enseignants bilingues français-breton dans le financement de leurs études, ce dispositif est reconduit pour l'année 2010-2011. Un second appel à candidatures est lancé (dépôts des dossiers avant le 20 août) et il y a des emplois à la clé !

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Avec cette aide individuelle à la formation de 500 € par mois destinée aux étudiants

préparant les masters d’enseignement bilingue, la Région veut favoriser

l’apprentissage et la transmission de la langue bretonne. L’objectif est de former

des professeurs des écoles, collèges et lycées, qui soient en capacité d’enseigner

en langue bretonne. Ce dispositif a également pour but d’assurer la continuité et le

développement des trois filières d’enseignement bilingue (public, privé, immersif

-Diwan-), alors qu’un certain nombre d’instituteurs et professeurs approchent de

l’âge de la retraite. En 2009, 31 bourses avaient été attribuées. Le Conseil

régional espère en accorder le double cette année. Qui peut bénéficier des bourses

Skoazell ?La bourse Skoazell s’adresse aux étudiants qui :· ont pour projet

de devenir enseignant bilingue français-breton,· ont un bon niveau en langue

bretonne,· et sont inscrits en master « enseignement bilingue » (1ère ou

2ème année) à l’université de Rennes 2, à l’IUFM de l’Université de Bretagne

Occidentale (UBO) sur le site de Saint-Brieuc, à Kelenn Quimper, au CFP des

Universités Catholiques de l’Ouest (UCO) sur les sites de Brest, Vannes ou

Guingamp.500 € par mois pendant les deux années universitaires (20 mois)Le montant

de la bourse Skoazell équivaut à 500 € par mois pendant les deux années

universitaires du Master (2 fois 10 mois), soit 10 000 € sur la durée totale du

cursus. Le versement de la bourse se fait en 3 fois pour chacune des deux années :·

40% de la bourse (2 000 €) à la réception de l’attestation d’entrée en

formation,· 30% de la bourse (1 500 €) en milieu de formation après

réception de l’attestation de présence,· 30% restants (1 500 €) à la fin de

l’année universitaire sur présentation d’une attestation de suivi de la formation,

pour les Master 1, et d’un justificatif de présence au concours pour les Master 2.

Comment sont sélectionnés les candidats ?Chaque candidat dépose, auprès du service «

langues de Bretagne » du Conseil régional, son dossier comprenant un CV, une lettre

de motivation expliquant le projet professionnel et le type d’enseignement bilingue

auquel il se destine (public, privé, immersif -Diwan-), une lettre d’engagement, une

copie du diplôme Bac+3, une attestation d’inscription en master et un RIB.Un jury

composé de représentants de la Région, du Rectorat et des centres de formation

sélectionnera les candidats qui seront auditionnés, en breton, afin d’évaluer,

notamment, leurs motivations.Si la première session de sélection s’est achevée début

juillet, il est encore temps, pour ceux qui le souhaitent, de s’inscrire pour la

seconde session pour laquelle les auditions auront lieu le 31 août –les résultats

seront connus avant le début de la formation-. Les boursiers devront alors signer

leur convention d’engagement.Des engagements à respecterEn contrepartie de ce

soutien, les bénéficiaires s’engagent, en signant la convention, à respecter

plusieurs conditions :· suivre la totalité du cursus de formation Master,·

s’inscrire et se présenter au concours de professeurs des écoles bilingues ou

de professeurs des lycées et collèges bilingues et, en cas d’échec, à s’y présenter

une seconde fois,· à enseigner pendant au moins 5 ans dans une classe

bilingue français-breton.En cas de rupture de son engagement, le bénéficiaire devra

rembourser le montant d’aide perçue. Informations et inscriptions sur

www.bretagne.fr

[1] Skoazell signifie « épauler » en breton

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1063 lectures.
logo
La région administrative Bretagne.
Administration régionale
Site Patton
283 avenue du général Patton, CS 21101,
35711 Rennes cedex 7
Tél. : 02 99 27 10 10 - Fax : 02 99 27 11 11 Service Presse de la Région Bretagne
T. 02 99 27 13 54, F. 02 99 27 13 34,
courriel : presse@region-bretagne.fr
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.