Les Tibétains sont devenus minoritaires dans leur propre pays
Interview de Philippe Argouarch

Publié le 29/11/15 22:34 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les Bretons de Briec qui se sont rendus au marché de Noël ce week-end ont pu découvrir le stand de l' association "Aide à l'enfance tibétaine" qu (voir le site) , qui, à l'occasion avait fait venir trois Tibétains, récemment arrivés à Plouhinec, où ils sont hébergés par le privé. Les trois ont fait une demande de statut de réfugié politique. Ils déplorent l'absence de Droits fondamentaux et de liberté religieuse au Tibet. ABP les a rencontrés et nous avons pu conduire une interview (en anglais)

Un des trois, berger des montages de la province du Kham, a dû marcher 30 jours de nuit pour échapper aux persécutions dont sont victimes les Tibétains qui cherchent à préserver leur langue et leur culture face à une invasion chinoise. Les opposants politiques sont souvent torturés. L'invasion est telle que les Tibétains sont devenus minoritaires dans leur propre pays. Le gouvernement de la province dite "autonome" est entièrement chinois et "la liberté religieuse n'existe plus", ont déclaré les exilés tout contents d'être arrivés en Bretagne.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 3 commentaires
Emilie Le Berre
2015-11-30 22:16:52
Intéressant de voir ces tibétains chercher asile dans un état qui a surement inspiré la Chine sur le comment éradiquer les peuples autochtones.
Le consumérisme qui existe ici devrait les effrayer tout autant.
(0) 
tashi delek
2015-12-01 14:20:49
thank you very much for your kind information
free tibet
(0) 
Kristen
2015-12-02 19:44:55
Tensang - Sonom - Rabten :
Degemer mat e Breizh!
Welcome in Brittany!
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.