Droits de l'homme / Tibet : Pour les élus bretons, la Chine doit entendre ce que lui dit la communauté internationale
Communiqué de presse de Region Bretagne

Publié le 4/04/08 23:23 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Après s'être entretenus avec le président du Comité de soutien au peuple tibétain, des élus régionaux reçoivent Wangpo Bashi, secrétaire du Bureau du Tibet à Paris. L'occasion pour la Région de rappeler qu'elle souhaite ardemment que la Chine entende l'appel de la communauté internationale et évolue sur la question des droits de l'homme. Alain Yvergniaux, Conseiller régional, s'entretiendra demain, à Rennes, au nom de Jean-Yves Le Drian, avec Wangpo Bashi, Secrétaire du Bureau du Tibet à Paris, qui souhaite lui exposer la situation au Tibet et demander à la Région d'intercéder auprès de ses interlocuteurs chinois. Il sera accompagné par Michel Le Mell, Président du Comité de soutien au peuple tibétain (CSPT), qui a déjà été reçu le 3 avril, par Christian Guyonvarc'h, vice-président de la Région Bretagne chargé des affaires européennes et internationales, et Alain Yvergniaux. Pour Jean-Yves Le Drian et Christian Guyonvarc'h, les dirigeants chinois, après s'être longtemps concentrés sur le développement macroéconomique de leur pays, ont pris la mesure de ses implications sociales et environnementales. Les droits de l'homme sont une autre condition d'un développement durable. La Chine a acquis un grand prestige sur la scène internationale qui lui crée aussi des obligations, notamment dans l'application de la Charte universelle des droits de l'homme et des conventions des Nations Unies relatives aux droits individuels et collectifs. La Région Bretagne souhaite ardemment que la Chine saisisse l'opportunité qui lui est offerte en accueillant les prochains Jeux olympiques de répondre aux attentes de la communauté internationale sur ce plan.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)


Une coopération Bretagne – Shandong entretenue depuis 1985

La Région entretient depuis 1985 des accords de coopération avec la province chinoise du Shandong. Elle souhaite continuer à encourager ces échanges entre les sociétés civiles bretonne et chinoise, afin de permettre une meilleure compréhension mutuelle.

La coopération Bretagne - Shandong est axée sur de nombreux développements au niveau institutionnel : échanges entre universités et grande écoles (les étudiants chinois forment la première communauté étrangère en Bretagne), programmes de recherche en cancérologie, échanges économiques (agro-alimentaire, nautisme, thalassothérapie), échanges sportifs et culturels. Un Institut Confucius de Bretagne a été récemment créé afin de développer l'offre d'enseignement du chinois et la connaissance de la culture et de la mentalité chinoises. Et de nombreux jumelages entre villes ont été mis en place : Rennes/Jinan, Brest/Qingdao, Quimper/Yantaï, Saint-Brieuc/Weifang, Lorient/Rizhao, Vannes/Weihaï.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
La région administrative Bretagne.
Administration régionale
Site Patton
283 avenue du général Patton, CS 21101,
35711 Rennes cedex 7
Tél. : 02 99 27 10 10 - Fax : 02 99 27 11 11 Service Presse de la Région Bretagne
T. 02 99 27 13 54, F. 02 99 27 13 34,
courriel : presse@region-bretagne.fr
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.