François de Rugy : Il faut choisir entre l'écologie et le gauchisme

-- Politique --

Le député breton de Nantes et co-président du groupe ECOLOGISTES à l'Assemblée nationale, François de Rugy, a démissionné aujourd'hui du parti EELV (Europe Ecologie les Verts) un regroupement de partis écologistes qui avait été initié par Daniel Cohn-Bendit en 2010. Invité sur la radio RMC, il a déclaré «Il faut choisir entre l'écologie et le gauchisme» reprenant le titre de son livre qui sort aujourd'hui Écologie ou gauchisme, il faut choisir. Dans le sondage du jour, 92% des auditeurs de RMC ont approuvé.

En mars 2014, le Front de gauche se rapprochait de EELV dirigée par Cécile Duflot. De Rugy et d'autres élus EELV n'étaient pas d'accord (voir notre article). Il déclarait alors «Nous ne pouvons pas continuer sur une ligne politique illisible glissant vers le Front de gauche et l'écologie protestataire. C'est une dérive mortifère. Nous n'avons pas envie de nous retrouver dans un repaire de néo-communistes».

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1236 lectures.
mailbox imprimer
la rédaction de l'abp

Vos commentaires :

PIERRE CAMARET
Jeudi 27 août 2015

Je vous felicite Francois de RUGY

Yann Vari
Jeudi 27 août 2015

De là à immaginer que l'écologie est compatible avec le capitalisme... je crains que beaucoup tentent ce racourci trivial.

Par ailleurs, De Rugy semble aussi raisonner comme un politicien pour obtenir quelques postes alors qu'une question à se poser est: la cause écologiste a-elle d'avantage avancé sous un président PS ou sous le libéral assumé Sarkozy? Ce dernier avait fait le Grenelle et on se demande ce qui a été fait avec le gouvernement aussi libéral actuel.

La vérité est que tant que le modèle économique actuel existera, l'écologie reculera. Les économies de consommation de carburant des avions par exemple n'entraînent pas de diminution totale de consommation parce que le nombre d'avions continue à augmenter...

Les écologistes dignes de ce nom doivent donc remettre fondamentalement en cause le système économique actuel et favoriser l'émergence d'un nouveau système soutenable. C'est-à-dire relocaliser les échanges par exemple.

Le mot décroissance (qui ne veut pas dire récession ni même moyen-âge) fait encore mal aux oreilles de beaucoup mais on sait tous pourtant que nous vivons actuellement au delà de ce que la Terre peut supporter...

Josiane Rastapopoulos
Samedi 29 août 2015

Que Monsieur De Rugy rallie donc la liste de Gilles Denigot (autre déçu d'EELV) pour les régionales en L.A., il montrera ainsi sa volonté réelle de promouvoir une autre manière de faire de la politique dans ce pays, enfin en accord avec des idées démocratiques, modernes et fédéralistes.Cela serait un joli coup de tonnerre qui signifierait l'assurance de la perte des "pdl" pour la "gauche" socialiste. Notez bien, la chose est déjà acquise, non? (au profit du sinistre ultra républicain tendance bénitier, Monsieur Retailleau. Décidément, guère réjouissant tout cela.)

Klaod an Duigou
Samedi 29 août 2015

Le 5 novembre 2013, Monsieur de Rugy reprochait à Manuel Valls, alors Ministre français de l'Intérieur, sa mollesse face aux Bonnets Rouges. Le 26 du mois précédent, un jeune homme avait eu la main arrachée près du portique écotaxe de Pont-de-Buis...

Voir ici;

(voir le site)

Ker itron al lann
Samedi 29 août 2015

Pas besoin d'être devin! FDR ne doit son élection de député de la 1re circonscription de LA qu'au désistement du candidat socialiste. Sans cet accord, il ne pèse guère plus de 3%.

Sans accord avec le PS, FRG n'a plus qu'à pointer. C'est clair.

Or François, il n'est pas médecin, il n'est pas ouvrier, il n'est pas notaire ou routier, François, c'est un politique… Faut bien bosser!

Emmanuelle Bouchaud, elle, a déjà quitté EELV en juin, et s'est positionnée sur la liste de Clergeau (PS) aux régionales. Rappelons qu'Emmanuelle est 6me vice présidente du conseil régional des PdLL (Y'en a combien de vice pdts??)

François, lui, pose sa dem habilement à la sortie de son livre. Voilà un tandem soudé!

FDR s'est positionné contre le projet d'aéroport NDDL. Mal à l'aise, il dut tenir des propos accusateurs envers les zadistes, ce qui lui valut quelques déboires. Courage ou calcul?

FDR, lui encore, s'affiche pour la réunification. Nouveau pas de deux?

Décidément, les politiques, faut suivre!

Moi, le François il m'est plutôt sympathique, mais y'a pas à dire, mener une carrière politique, c'est pas si simple!

C'est avec toutes ces circonvolutions que nous irons tous joyeusement au carton… Enfin, Rassurons nous, François comme Emmanuelle, eux, trouverons toujours un poste. Il faut dire qu'Ils y mettent beaucoup d'énergie!

Les échéances approchent. Le spectacle ne fait que commencer...

KIAL

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 5 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.