-- Elections 2012 --

Pascal Bolo sera suppléant de François de Rugy sur la 1e circonscription de Loire-Atlantique

La politique de gauche a des ressorts cachés assez impénétrables au simple citoyen. Ainsi, Pascal Bolo (PS) et François de Rugy, que tout oppose : l'aéroport, le parti, la Bretagne, vont former un curieux attelage pour espérer garder la 1e circonscription de Loire-Atlantique contre François Pinte (UMP) soutenu par Joseph Parpaillon. Pascal Bolo a annoncé la nouvelle il y a une heure sur Twitter.

25899_1.jpgLa 1ère circonscription de Loire-Atlantique (Nantes nord-ouest - Orvault) est actuellement détenue par un Vert François de Rugy.


L'un est de gauche, ex-inspecteur des impôts, conseiller général du canton Nantes-7, favorable à l'aéroport et oublieux de la cause bretonne. L'autre est le seul Vert d'une famille plutôt à droite, élu d'une circonscription de droite modérée, opposé à l'aéroport et Breton de conviction comme il l'a montré en décembre dernier. Tous deux ont échangé des propos peu amènes, souvent sur les sujets très importants qui les séparent.

Mais les nécessités politiques font loi. Et à l'heure où l'édile nantais Jean-Marc Ayrault ne sera peut-être pas ministre, à moins que François Hollande ne se parjure (voir notre article), au moment où la gauche a dû lâcher du lest (et un moratoire des travaux avant épuisement de tous les recours juridiques contre l'aéroport de Notre-Dame des Landes) à l'environnement, la suite du combat à fleurets mouchetés entre Verts et PS semble se jouer non à Paris, mais dans la capitale bretonne. Un partout, balle au centre, à quand la présidence normale du candidat normal ?

Louis-Benoît GREFFE

Voir aussi :

mailbox imprimer

Étudiant en droit-histoire expatrié en Orléans, passionné par l'histoire et le patrimoine de la Bretagne. S'intéresse aussi à l'économie bretonne et à l'actualité de Loire-Atlantique.

Vos commentaires :

Naunnt
Lundi 14 mai 2012

JMA a bénéficié des effets de la réhabilitation (art. 133-11 et 133-16 du code pénal). Il est donc réputé ne jamais avoir été condamné. JMA pourrait d'ailleurs vous poursuivre en diffamation pour avoir rappelé cette condamnation.

JMA ayant été réhabilité, sa condamnation est effacée (mêmes effets que l'amnistie). Hollande pourra donc le nommer sans renier ce qu'il a dit. Hollande pourra même vous poursuivre pour injure public pour l'avoir insulté de parjure.

Nul n'est censé ignoré la loi, surtout quand il fait des études de droit...

Arzh-bihan
Lundi 14 mai 2012

Pas si sûr Naunnt, ceux qui en parlent depuis que M. Ayrault l\'a abordé lui-même,jeudi je crois, semblent protégés par cette circonstance qu\'il a de ce simple fait rendu nul le délit d\'invocation liée à la notion de \" droit à l\'oubli \" judiciaire ...

Il s\'agit désormais de commentaires portant sur ses propres déclarations et c\'est bien pour cela que toute la presse, absolument toute, en a reparlé ...

Et puis Hollande a été clair, \"toute personne condamnée\" sous-entend: quelque soit la situation ... Le bénéficiaire des fautes commises par Ayrault a pris 5 ans de prison, si j\'ai tout suivi, ça fait vraiment deux poids deux mesures et je trouve que cela ne sent pas bon l\'ethique socialiste !

Pour ma part, cela ne m\'étonne pas que beaucoup de ses électeurs soient déçus !

Je comprends, si vous êtes de Nantes, que vous soyez attaché à votre maire, mais ne soyez donc pas si agressif lorsque vous en prenez la défense .

Son amie Ségolène Royal a elle aussi confirmé hier qu\'il ne porterait pas plainte ...

Passons vite à autre chose, l\'Europe est en feu et il doit bien y avoir d\'autres personnalités politiques françaises aussi capables que le maire de Nantes !

Michel Prigent
Lundi 14 mai 2012

Effectivement, c'est sympa les lois d'auto-amnistie.

Ar Vran
Lundi 14 mai 2012

Nauntt, vous avez tout à fait raison. C est comme cela que fonctionne le système politique français. Tout d abord en cas d attaque ou de soupçon de corruption, il y a le déni , et si cela n es pas suffisant, alors on s arrange entre "copains politiques" pour voter une loi d amnistie ou de réhabilitation, de donner une promotion au juge qui enquête ou de le dessaisir du dossier. Comme cela nos petits amis politiciens sont à nouveau blancs comme neige et personne n y voit plus rien. Circulez, il n y a rien à voir.

Le problème est que ce système d auto promotion et d auto annulation perdure en France alors que cela est considéré comme scandaleux dans d autres pays d Europe. On ne verrait jamais en Europe du nord par exemple un homme politique hier condamné pour corruption reprendre du service, cela est inimaginable. Il n'y a qu en France pour voir cela.

À ce titre, m Ayrault n est pas le seul , il suffit de connaître la longue listes des politiques condamnés réhabilités pour s en apercevoir (par exemple, M. Juppé, qui en plus est redevenu ministre !!!)

Alors oui pondre une loi, cela est facile mais assainir les mœurs politiques françaises, cela est plus difficile. À ce rythme là, je crains même qu un certain ancien directeur du FMI sera même à nouveau ministre dans quelques années le temps que les français basiques oublient.

Franchement M Nauntt, vous êtes fier de cette pratique, moi franchement pas.

Naunnt
Lundi 14 mai 2012

La loi de réhabilitation ne fonctionne pas que pour les hommes politiques, elle fonctionne pour tout justiciable, donc ce n'est pas une loi d"auto" amnistie.

Je trouve normal qu'un délinquant, une fois passé un certain délai (En l’espèce, 10 ans pour JMA) n'ait pas à voir d'anciennes condamnations venir bloquer sa réinsertion ou sa promotion sociale.

Chacun doit apprécier personnellement cette affaire, je trouve qu'un maire qui a créé une association pour éviter les turpitudes des règles de la finance publique locale (notamment vis à vis des recettes de publicité) pour éditer son journal n'est pas un dangereux criminel. Ca n'a rien voir dans l'échelle des délits avec les scandales du genre de Tiberi ou Balkany à droite, ou les affaires liées à la MNEF ou à Emmanuelli à gauche.

Il est vrai que je me sens proche des idées de JMA, c'est pourquoi je voterai pour le ticket De Rugy-Bolo (électeur du premier canton de Nantes). Mais ce qui m'a donné envie de réagir c'est la nécessaire précision requise dès que l'on parle de droit. j'aurais évoqué ce point quelle que soit la personne concernée. Je trouve que le manque de culture juridique des journalistes en général est dommageable, donc quand je lis un journaliste qui fait des études de droit je réagis ! Mais peut-être que M. Bouveron est publiciste et non pénaliste ?

Arzh-bihan
Lundi 14 mai 2012

En tout cas, Naunnt, on pourrait aussi aborder les propos diffamants du président du groupe P.S à l'assemblée au sujet d'Eric Woerth, même pas encore jugé pour ce qui le concerne ...

Arrêtez voyons ... C'est un panier de crabes !

mikael JORD
Lundi 14 mai 2012

Mar plij deoc'h;Arréter de vous manifester dés que le colonisé mental Nauntt s'exprime.Ce n'est pas parce qu'il agite le chiffon rouge qu'il faut gaspiller quelques précieuses secondes pour lui répondre.Il y a d'autres sujets plus importants à traiter.!!!

R-A Moog
Mardi 15 mai 2012

Nous avons un très bon député, qui a malheureusement un très mauvais suppléant...

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.