Collier de l'Hermine 2011 : Le documentaire de Gwengolo Filmoù sur Andrea Ar Gouilh
Temoignage de Institut Culturel de Bretagne
Temoignage de Patrick Malrieu

Publié le 24/09/11 0:47 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Andrea ar Gouilh chantait déjà quand elle était enfant à Pluguffan, et plus encore quand elle était adolescente, aussi bien à la maison qu'à l'église et à chaque occasion comme les pardons, les mariages etc. Elle n'a jamais été chanteuse professionnelle. Elle a fait des études pour s'occuper des jeunes enfants, les enfants des écoles maternelles : elle a été « Jardinière d'enfants spécialisée ». En 1955, elle suit les fêtes du « Bleun-brug » et participe aux concours qui y sont organisés. Elle gagne trois fois de suite le premier prix : en 1956, 57, 58.

En 1958 elle va à Paris pour deux années d'études. Cette époque est très utile pour elle par les contacts qu'elle a engendrés : elle est en effet membre de J.E.B. (Jeunesse Etudiante Bretonne) et du cercle celtique « Jabadao ». Elle découvre le « Barzaz Breiz » et des chansons traditionnelles du Pays Vannetais grâce à des personnes comme Donatien Laurent, Yvon Palamour, Gwenole ar Menn…

Elle rencontre aussi George Cochevelou, le père d'Alan Stivell, qui lui demande de chanter accompagné par son fils à la harpe. Un an plus tard paraissent les premiers disques de « Mouezh Breizh ». Depuis cette période elle a chanté, en Bretagne et à l'étranger, les gwerzioù du « Barzaz Breiz » bien sûr, mais aussi d'autres chansons écrites par Roparzh Hemon, Abeozen, Pierre-Jakez Hélias, sur une musique de Jeff Le Penven ou Polig Montjarret. Elle interprète aussi Glenmor et Youenn Gwernig. Elle a chanté au Japon en 1976, mais surtout dans les pays celtiques : Irlande (Celtavision à Killarney), Pays de Galles, Ecosse, dans des congrès celtiques, également en Suisse, Allemagne, Autriche, Tchéquie, et en 2007 à Kyzyl, capitale de la République de Touva, en Sibérie.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Institut Culturel de Bretagne / Skol-Uhel ar Vro. Développement et diffusion de la culture bretonne à l'ensemble de la Bretagne. Colloques, conférences, journées de travail, publications.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.