-- Littérature --

Et si le pire nous attendait ? Pour Yvon Ollivier, Le pire, c'est l'extrême droite au pouvoir

Dans cette interview, Yvon Ollivier explique que «la pente naturelle de la société française, surtout depuis la Révolution, nous amène vers l'unicité parfaite, c'est-à-dire une guerre totale contre la diversité, et donc la prise de pouvoir par le Front National».

La démonstration en est faite dans son dernier ouvrage, très poignant, «Les Frères Kerveguen» (éd. Yorann Embanner) (voir notre article).

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1408 lectures.
mailbox imprimer

Vos commentaires :

Jacques
Jeudi 16 fevrier 2017

Dans un récent post, Yvon Ollivier nous disait cela : "...je soutiens, ... , que l'unicité française est déjà un principe juridique de nature totalitaire..."

C'est une phrase grave!

L'unicité étant la base fondatrice de la République, qui au delà d'être une république (un régime non monarchique) est avant tout une idéologie au service d'une minorité bourgeoise avide de privilèges et de pouvoir et méprisant les peuples et qui pour les contrôler et les mettre à son service (initialement pour fournir un potentiel militaire) a développé le concept d'unicité (la standardisation de la population)!

Principe repris ultérieurement par les soviétiques et les nationaux socialistes pour se doter là aussi d'un potentiel humain considérable et malléable!

En évoquant le fait qu'il était le seul affirmant cette nature totalitaire, disons le premier, Monsieur Yvon Ollivier pose implicitement la question de la responsabilité de ceux qui savent mais ne disent rien!

Car depuis 1789, les évidences de cette nature totalitaire sont des plus éclatantes...

Mais les élites bretonnes se taisent, voir depuis 1945 et suite à des accusations fallacieuses de l’État s'engouffrent dans le globiboulga socialiste toujours sur la brèche pour défendre les droits des "autres" et s'autocensurant quand à défendre des droits des "nous"!

Car sauf à se le cacher, le socialisme n'est pas totalement fermé à cette uniformisation de la société, dont les soviétiques furent durant un certain temps un modèle salué!

D'où la question : Le FN est-il vraiment un aboutissement....?

C'est un fait, la République est en crise majeure quasi irréversible.

Du fait, la montée de ce parti politique peut être perçue comme la dernière ligne de défense des Républicains les plus fanatiques... mais ce serait oublier le sentiment de "raz le bol" des citoyens.

Du fait, cette montée peut être également perçu comme "une opposition entre 2 modèles de standardisation" :

- la première sur une base exogène (chère aux internationalistes),

- la deuxième sur une base européenne (en réaction à la peur et au caractère irréversible du premier modèle qui serait perçu comme extrême).

"Et si finalement le pire, ce ne serait pas l'absence totale de dynamisme démocratique chez les Bretons d'aujourd'hui" pour rejeter cette nature totalitaire (celle de ceux au pouvoir et celle de ceux cherchant la prise du pouvoir)?

(Les Bretons aiment à oublier que le FN est quasi inexistant en Corse où le pouvoir est aux mains des Corses)

En effet, il est facile de noter qu'en Europe les Bretons font figures d'exception* quand à leur volonté d'offrir à leurs enfants un cadre de développement où les valeurs humanistes historiques de leur peuple/nation seraient à la base de la société!

*(Exemple de la semaine : La différence entre un Arthur Mas menacé de 10 ans d’inéligibilité pour avoir voulu consulter le peuple et notre Président administratif absent de sa fonction car occupé à vendre des armes sans susciter de réaction de la part du peuple).

Naon-e-dad
Jeudi 16 fevrier 2017

Très intéressant.

Cependant, j’élargirais le champ des menaces ainsi (sans introduire de notion de classement ou de priorité) :

. Front National (ou n’importe quel parti gauche ou droite de type autoritariste, étatiste, et déclamatoire : Mélenchon=Le Pen).

. Islamisme (radical ou pas, ce distingo langagier paraît dérisoire)

. dynamique hégémonique économico-financière (faut-il désigner cette pieuvre sous le vocable de « Capitalisme » ?, je ne sais)…à visée planétaire indifférenciée…

Pour faire bonne-mesure ; il faudrait ajouter la faiblesse ou l’absence de prise en compte de respect et sauvegarde de la nature. Si cette faiblesse paraît moins immédiate, il est cependant acquis qu’il n’y aura pas de développement durable (et donc de vitesse de croisière ou de survie de la planète) sans la prise en compte politique, économique, sociétale, de cette dimension universelle que l’on appelle aujourd’hui l’ «écologie ».

Et l’Europe dans tout çà ? Et la Bretagne dans tout çà ?

Gant ma gendalc’ho hon bro garet a-rummad da rummad ! Dre sikour nerzh Doue !

spered dieub
Jeudi 16 fevrier 2017

1789, république un amalgame ,un raccourci .La république a été proclamée le 21 septembre 1792 ;soit trois ans après le début de la révolution .Jusque là elle s'est déroulée sous la monarchie .Les républicains étaient très minoritaires en 1789 par contre les jacobins moins ,et au moins une partie d'entre eux étaient royalistes En 1789 il n'était pas question d'abolir la royauté .La république centralisatrice est dans la droite ligne de la monarchie absolue ,c'est justement la conséquence d'une usurpation de la révolution de 1789 par une élite bourgeoise qui a remplacée l'ancienne noblesse .Seulement sur le plan pratique tout n'a pas été négatif ,un exemple tout simple l'adoption du système métrique .

Léon-Paul Creton
Vendredi 17 fevrier 2017

Après le jacobinisme, est venu le laïcisme…Serions-nous tombé dans celui de "l’unicisme" et "l’altérisme"?

Nous ne savons plus, à la poursuite des "francismes" devenus de plus en plus "barbarismes", à quels "terrorismes" et "erratismes" intellectuels et comportementaux s’accumulant, se vouer !

Et de quels et de tant de « traumatismes », les uns chassant les autres, parvenir à se soigner !

Si, une fois de plus une révolution française devait naître en Bretagne _ j’ai quelques doutes_ il faudrait démontrer… en Bretagne, qu’il y en est une qui soit réussie ! Et chez nous en Bretagne, et faite par et pour les Bretons. Que d’autres pourraient "imiter"...disons convenablement ! ( ;0)

Nous, Didier Lefebvre, avec un peu de lucidité et d'observation _c'est assez facile car ça nous saute à la "gueule" actuellement_ nous pouvons constater à quel point nos (?) cerveaux sont phagocytés par "l’enfermement" politique et culturel français auquel il n’est plus nécessaire d’adjoindre le mot : Jacobin !

Et de toute évidence pas seulement celui des : Le Pen , mais relativement tout autant chez les Le Drian, Le Foll, Le Goasguen, Le Guen, , Le Favennec, Le Troadec …Etc…Etc…Ec… Certains osent plus que d’autres …comme toujours ! Mais vraiment différents ???

Finalement quelles différences dans les résultats ???

Spered dieub utilisait « l’abîme » comme métaphore d’une sorte de gouffre, ou d’enfer d’où nous pourrions ressortir, après être tombés bien entendu, aussi « démons » que certains autres.

Qu’il n’oublie pas, que nous n’oubliions pas ni jamais, que selon le copain Niezstche : « Si tu regardes le fond de l’abîme, l’abîme regarde aussi en toi ».

Et celui qui regarde en nous, j'allais écrire: n’a rien à voir avec le FN qui n’en est qu’un AVATAR !

Mais si! Il en est le vieil inspirateur ce voyeur, ce liquidateur!

Jacques
Vendredi 17 fevrier 2017

@ Spered Dieub,

Je doute fort que nos Républicains qui nous clament la Révolution et 1789 pour justifier l'éradication des nations de l'Hexagone au nom "d'un idéal qui nous dépasse" se soucient du détail que vous évoquez. En tout cas, je n'entends pas souvent nos Républicains (de Hollande à le Penn, de Mélanchon à Fillon) nous évoquer 1792 dont ils foutent éperdument pour justifier leur idéologie destructrice...

Quand à évoquer le "tout n'a pas été négatif,.... l'adoption du système métrique"....

C'est comme si vous minimisez l' Hitlérisme au titre des autoroutes et les HLMs !

Sans même évoquer que le système métrique était un projet Européen (déjà à l'époque) qui datait de l'ancien régime et qui fut sauvé in-extrémiste (au risque d'être accusé de collusion avec l'ennemie) par la conviction de Delambre et Méchain. Son attribution à la Révolution est plus une propagande qu'une réalité comme l'expliquait très bien un reportage d'ARTE sur le sujet.

A si seulement les Bretons pouvaient avoir la même conviction pour nous évoquer les institutions bretonnes que pour nous évoquer la République...! Qui rappelons les propos de JJ Monnier: les Bretons vivaient dans une Monarchie Parlementaire (maintient des institutions du Duché) alors que les Français vivaient dans une Monarchie Absolue (totalitaire, despotique) malgré un roi commun. Ce qui fait que la perception du Régime différait énormément entre Bretons et Français.

Un point qu'il serait temps que les Bretons, à commencer par les militants, commencent à percevoir et à mesurer l'importance (un point trop occulté par les militants bretons de gauche, préférant maintenir l'ignorance d'un fait perçu comme contraire à leur idéologie du moment quitte à restreindre la conviction de légitimité démocratique chez les citoyens).

spered dieub
Vendredi 17 fevrier 2017

Pour le système métrique vous avez peut être raison .Par contre ce que j'ai évoqué au début de mon commentaire, au grand dam des nostalgiques de l'ancien régime ,malgré que tout n'était pas négatif non plus c',est loin d'être un détail . Ce sont même des vérités historiques qui sont trop souvent négligées ,aussi bien par les tenants de l'une et indivisible que par les avocats de la monarchie française .Et si justement ces vérités n'arrangeraient idéologiquement personne ?? Là encore histoire et politique ne font pas bon ménage .

Lheritier Jakez
Vendredi 17 fevrier 2017

Pendant ce temps là que devient l'avenir de la Bretagne pour le 21 ème siècle?

2 alliances d'organisations bretonnes vont se présenter aux élections législatives de 2017!

Alors qu'une UNION BRETONNE constructive , est réclamée et sur un programme minimum de 5 à 10 points et avec une position claire

sur l'attitude sur un second tour,nos *leaders bretons* rejouent le scénario de nos adversaires politiques français.

Exigeons une plate forme bretonne commune originale et moderne pour réunir les organisations bretonnes .

Un espoir ??????

spered dieub
Samedi 18 fevrier 2017

Un lien en mémoire à ceux qui ont subi le pire .

(voir le site)

Léon-Paul Creton
Samedi 18 fevrier 2017

Ah! spered dieud, je pensais qu'il s'agissait d'un site sur les crimes commis contre les Bretons.

Mais je ne suis pas déçu, hein!... Il y a toujours pire, n'est-ce-pas.

Á force je me sens quand même responsable, et je commence donc moi aussi à me sentir coupable. Presque autant que si j'étais dans cet uniforme blanc, ou sur la locomotive. Comme si je les avais commis moi-même ces crimes, mais peut-être est-ce le but : Faire penser, ne pas oublier jusqu’à l’obsession, jusqu’à la folie, jusqu’à l’Abîme… la même pensée. Lancinante !

Aah Cézaire, Senghor, Luther king, Mandela et Johnny Clegg, sans oublier Gandhi, Shri Aurobindo et “Mère”… Le Matérialisme Divin, aah… et L’Espèce Nouvelle ! C’était le bon temps.

Je n'oublie pas Zorro non plus, rassurez-vous.

Toute ma jeunesse…d’esprit ! C‘est à recommander effectivement avec un pincée de Morvan Lebesque (si on ose car peut-être pas recommandable, lui !), mais ça pimente bien. Et quelque autres dont je suis obligé de taire les noms. Askolovitch, preux chevalier, n’aimerait peut-être pas.

Liberté de quoi es-tu le nom ? Pourquoi en face de Manhattan, cette statue devant laquelle je suis souvent passé par la mer, regarde-t-elle toujours dans la même direction, des touristes plein la tête ???

Brave Macron

Icaro
Samedi 18 fevrier 2017

Le Front National est un épouvantail dont se servent habilement les mondialistes pour masquer leur propre totalitarisme. Jouer leur jeu est une façon de les légitimer.

Si l'impérialisme français incarné par le Front national est un problème pour la Bretagne, l'impérialisme mondialiste l'est tout autant car les nations en général, leur culture et leur souveraineté sont également des obstacles à son développement.

Orwel, dans "Hommage à la Catalogne" dénonce justement l'étau totalitaire que représentent les "fascistes" et les "anti-fascistes" qui se sont entendu pour massacrer les Catalans qui militaient pour une troisième voie (ni Espagne, ni mondialisme).

Didier Lebars
Samedi 18 fevrier 2017

C'est une obsession, n'importe qui menace de faire de la politique en France commence par dire : je vais me battre contre le FN. Une menace pour piquer une part de marché. On a eu Tapi à chaque ennui judiciaire, Rama Yade dit le même truc en ce moment ...

Ca dure depuis plus de 30 ans. M. Ollivier rejoint cette pauvreté intellectuelle.

C'est l'égalitarisme qui tend vers le totalitarisme. Comme le FN, tout les partis ont des courants transversaux

qui vont dans cette voie. Idem les radicaux de gauche, LR, PS, FdG ...

Jacques
Samedi 18 fevrier 2017

@ Spered Dieub

Par ce que dans votre environnement vous en connaissez beaucoup de nostalgique de la Monarchie Française?

Personnellement, j'en connais pas mais je connais beaucoup de gens qui très volontairement font un amalgame avec la Monarchie Absolue (totalitaire et despotique) subit en France pour masquer le fait qu'en Bretagne la situation en Bretagne était autre et afin de justifier la République comme seule alternative (ce qui d'ailleurs leur cause un dilemme car nombre d'entre eux militent contre les effets de cette République en Bretagne... la fameuse schizophrénie bretonne qui est loin d'être un mythe).

De plus, la critique en bloc de la monarchie est une imposture intellectuelle... : la moité de l'Europe est en monarchie et ces pays sont les plus démocratiques!

J'ose espérer que vous ne vous interdisez pas de visiter ces autres pays?...

Personnellement, république ou monarchie, ce débat ne m'intéresse pas... ce qui compte c'est la Démocratie...!

Néanmoins, je ne m'interdis pas de me poser la question sur la raison qui fait que les pays européens les plus démocratique sont des monarchies... mais je n'ai pas encore la réponse!

Quoi qu'il en soit, la République est une république mais surtout une idéologie de nature totalitaire!

Et il est temps que les Bretons fassent un peu le ménage dans leur esprit pour savoir si c'est ce type de régime qu'ils souhaitent pour leurs enfants (car de leur histoire, les Bretons étaient plutôt enclin à d'autres valeurs...)

@ Icaro

"Le Front National est un épouvantail dont se servent habilement les mondialistes pour masquer leur propre totalitarisme".

Je pense qu'il y a là un élément majeur de vérité, d'autant que la République se dit "universelle" (même si sortie de ses frontières personne ne souhaite son modèle à part certains états-nations africains et la Turquie d'Erdogan)...!

Mais comme je le disais, ce n'est qu'une part de la vérité car le FN rassemble aussi nombre de personnes qui ont un raz le bol de l'internationalisme (universalisme) de la République et qui au nom de cette idéologie détruit les nations de l'Hexagone (bien entendu le FN ne voit que la destruction de la nation française, il oublie volontairement les autres nations...).

Et le mouvement breton (à gauche depuis 70 ans) porte une grave responsabilité, pour avoir fait le choix de l'idéologie plutôt que de la Démocratie. Le résultat, c'est qu'aujourd'hui il est tellement faible qu'il est incapable d'apporter la moindre réponse alternative aux citoyens!

Vous avez raison, la solution c'est de proposer une réponse alternative, de se soucier moins d'idéologie théorique et plus du réel des citoyens...! (Ce que Catalans, Écossais, Corses, et bien d'autres en Europe font avec le succès que l'on connait)

Brocélbreizh
Lundi 20 fevrier 2017

Aujourd'hui nous devrions nous poser la question suivante :

Quand le parti nationaliste français obtiendra-t'il le pouvoir ?

L'union est aussi un rempart contre ce fléau.

spered dieub
Mardi 21 fevrier 2017

Le pire n'est jamais sur, mais la réalité peut parfois dépasser la fiction .

Icaro
Mardi 21 fevrier 2017

« Quand le parti nationaliste français obtiendra-t'il le pouvoir ? L'union est aussi un rempart contre ce fléau. »

Et toujours la même face du même disque, comme si les autres étaient vertueux. Pendant que les médias détournent notre attention en chargeant certains de tous les maux, d'autres peuvent tranquillement valider l'arnaque de la dette publique, piller le tiers-monde, manipuler les conflits sociaux et religieux, bombarder des populations… Tout ça est enveloppé dans un discours progressiste et humaniste pour semer la confusion et fabriquer notre consentement. Dihunomp!

Léon-Paul Creton
Mercredi 22 fevrier 2017

spered dieub je suis en parfait accord avec vous sur la "réalité" et la "fiction".

Nous vivons une réalité palpable, observable, de laquelle nous pouvons retirer tous les enseignements! Ce n'est donc pas des peurs, des déclassements, d'une fiction "virtuelle". C'est une réalité que 'nous" avons été incapables de dévier de ses trajectoires, et pratiques négatives.

Mais sans doute vous voulez nous faire peur avec une fiction "qui serait réelle" à venir...qui pourrait devenir...une réalité?

Vous nous inventez, sussurez, suggérez, construisez des peurs que seuls les peuples faibles ne pourraient repousser.

La réalité dans ce cas nous montre que les Peuples Français et Bretons sont donc déjà des peuples faibles.

Si faibles que vous préférez conserver les décadences dont on est sûr...

Brocélbreizh
Jeudi 9 mars 2017

Encore faut-il être en mesure de faire la différence entre patriotisme et nationalisme libérateur ou expansionniste....

Le protectionnisme,le repli sur soi,ne sont pas des avancées et entrainent des conséquences commerciales lourdes.

Écrire un commentaire :

Combien font 2 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Pour Noël, offrez le best-off de Gwennyn !
pub
Ul Liam etrezomp ! Un Lien entre nous !
pub