Le basculement du Sénat traduit une défaite indéniable du système Sarkozy. Cette défaite est essentiellement liée au rejet de la Réforme territoriale telle qu'elle a été présentée aux élus : présentation à la hussarde par les préfets, opacité et complexité, le tout aggravé par une restriction budgétaire qui étrangle les communes et les collectivités.

En Bretagne le département du Mor-bihan et dans une moindre mesure celui de la Loire-Atlantique reflètent parfaitement l'exaspération des élus locaux.

Donc la gauche est majoritaire à l'Assemblée du Palais du Luxembourg de Paris. Mais attention pour elle, après l'euphorie de la victoire, de ne pas se couler dans le lit douillet de cette institution. Pour ce faire, elle doit entreprendre deux réformes fondamentales : mettre fin au cumul des mandats et instituer la proportionnelle.

Une véritable réforme du Sénat serait aussi sa transformation en Assemblée représentante des régions et des peuples de l'hexagone à l'image du Bundesratt en Allemagne Fédérale.

Le Président, Dr Le Mee.

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo

Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.