Le Sénat débute aujourd'hui l'examen du projet de loi agriculture et alimentation sur les bases d'un texte largement vidé du peu de dispositions positives adoptées à l'Assemblée nationale.

La Confédération paysanne rappelle qu'il manque toujours de réelles dispositions pour agir sur le revenu paysan. Nous continuons donc de demander un véritable arbitrage public des relations commerciales et l'introduction dans la loi de la notion de prix abusivement bas, permettant d'interdire à ...Ce communiqué est paru sur Confédération paysanne (voir le site)

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 4 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.