Tout simplement beau et fabriqué en Bretagne : Louise en hiver

-- Cultures --

Chronique de Kerne Multimédia
Porte-parole: Fanny Chauffin

Publié le 29/12/16 0:38 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Il est des dessins animés pour les adultes, faits avec le temps qu'il faut, les couleurs et la musique qui lui correspondent. Laguionie, 77 ans, réalisateur de 12 dessins animés (dont six longs métrages) rend hommage ici à la vie et à la mer.

Aux antipodes des studios Disney et Pixar, il est un dessinateur qui trace sa route depuis des années. Avec un style bien à lui, des pastels, des oiseaux parfois plus vrais que nature, le respect de personnages simples, et une histoire qui parle au monde entier : la vieillesse, la condamnation «à la solitude à perpétuité», la nostalgie et le besoin de vivre sont des thèmes universels.

Déjà dans les films précédents («La traversée de l'Atlantique à la rame» en 1978, «L'Île de Black Mor», 2004, en collaboration avec Bruno Le Floc'h), Laguionie avait montré son attachement à la mer. Ici, il va plus loin encore, et l'aquarelle animée d'une heure qu'il nous livre ici rend hommage à la nature et rend l'homme vacancier inutile et ses occupations pleines de vacuité...

Allez voir ce petit bijou, cette oeuvre rare : elle a été «produite en Bretagne» par JPL films, la musique est une composition jouée par la Maîtrise de Bretagne, la Région Bretagne finance ainsi que TVRennes, Tébéo, Canal Plus, et la télévision canadienne. «Louise» existe en anglais avec une autre voix, et le chien aussi.

Louise vit cet hiver-là une immense révolution au rythme de ses petits pas sur la grève, de ses pêches à la crevette et des ses longues observations, ponctuées par des rêves incroyables...

Merci Monsieur Laguionie, c'est de la belle ouvrage.

Voir aussi :
mailbox imprimer