-- Politique --

Manifestation régionale des Gilets jaunes à Morlaix

photo 1
Va-t-on vers un État-policier ?
photo 2
photo 2
photo 3
photo 3
photo 4
photo 4
photo 5
photo 5
photo 6
photo 6
photo 7
photo 7

Environ 1200 Gilets jaunes se sont rassemblés dans le centre de Morlaix pour réclamer la démission du président Emmanuel Macron, davantage de pouvoir d'achat, mais aussi la fin des violences policières. Certains manifestants portaient des bandages tachés de rouge autour de la tête ou sur les membres, pour symboliser les violences policières. «Soutien à nos blessés», «stop aux mutilations», pouvait-on lire sur des pancartes. Les Gilets jaunes demandent aussi l'interdiction du lanceur de balles de défense, l'infâme LBD40.

Il n'y a pas eu de dégâts au niveau des commerces en ville mais des affrontements ont eu lieu en particulier causés par des éléments très jeunes. Il y a eu quatre interpellations et un policier blessé selon la préfecture. Les policiers n'ont pas utilisé le LBD40, mais notre photographe a rapporté des gaz lacrymogènes très très agressifs. Elle a les yeux en feu au point de ne plus pouvoir les ouvrir et n'arrête pas de tousser et de pleurer.

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo

Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford. Voir le site et Voir le site

Vos commentaires :

PATRICK LE GUERN
Dimanche 3 fevrier 2019

Ce n'est pas la première fois que des remarques sont faites sur l'agressivité des gaz employés par différents participants à des manifestations. Il faudrait pouvoir ramasser un des plots utilisés et voir si quelqu'un pourrait le faire analyser par un laboratoire indépendant afin de déterminer les substances et à quel taux.

Caroline Le Douarin
Dimanche 3 fevrier 2019

Si les casques sont interdits, il sera bon de se munir de lunettes de motocyclistes, d'ouvriers de toutes sortes dont les yeux sont protégés, des lunettes bien étanches... pour éviter l'atteinte des yeux.

Brian
Dimanche 3 fevrier 2019

Ce guide pratique est important à noter pour les manifestations: (voir le site)

Et j'imagine qu'en disant manifestation "régionale" vous sous-entendez une région en Bretagne, et pas le pays (même historique) de Bretagne?

Caroline Le Douarin
Lundi 4 fevrier 2019

@Brian

Mais non, sur ABP il n'est jamais question de B4, qui est bannie comme ses cartes, sauf les repiquages par robot des communiqués de la Région B4... Entre nous je ne vois pas vraiment l'intérêt de cet adjectif ici... !

A galon

Jacques
Mardi 5 fevrier 2019

Je regrette les photos qui sont présentées et qui donnent l'impression que la manifestation se résumait à un combat de haute intensité avec les forces de polices.

Ces photos ont une forme d'esthétisme (la violence a un esthétisme, c'est pas Tarantino qui dira le contraire) mais sont-elles représentatives de la majorité des personnes présentes et de leur état d'esprit?

Je n'ai que peu de doute sur le fait que ce type d'images conviennent parfaitement au GVT car elles contribuent à démotiver les manifestants et à discréditer ce mouvement...

Sans compter que les ''chiens de garde'' sont de plus en plus actifs... ces milices d’extrême gauche, violentes et organisées, dont les témoignages provenant des forces de police se développent en affirmant qu'ils ont des ordres pour ne pas les arrêter alors que l'essentiel ces personnes sont fichées et identifiées... Ces milices qui pensent faire leur "petite révolution'' en récupérant le mouvement mais qui sont avant tout UTILE pour offrir aux médiats des scènes de violence extrême non représentatives...

L'article pose la question : Va-t-on vers un état policier???

NON, nous sommes en République et la République c'est ça depuis 200 ans... Une oligarchie d'un coté et la masse des citoyens de l'autre... tant que les citoyens avale la soupe tout va bien...

Donc, il n'y a aucune évolution... seulement une réalité...

Il n'y a donc aucune justification à s'imaginer aujourd'hui plus qu'hier en état de violence légitime face à une violence d'état...

La violence est fantasmée par la gauche et les Républicains (le mythe de la Révolution, le peuple qui se soulève)... ces mêmes personnes qui s'imaginent que le peuple doit être "guidé'' pour son bien...

Sauf qu'aujourd'hui, comme en 1789 ou en 1917 en Russie, quand la violence se développe c'est le peuple qui perd... Car de la confrontation violente, c'est le plus fort qui gagne... Et le peuple n'est historiquement pas le plus violent (sauf quand il possède une culture militaire populaire comme chez les Norvégiens, Finlandais, Helvétiques, Kurdes)... Faire croire que le peuple peut gagner par la violence, c'est retirer au peuple tout possibilité de gagner...

=>Le but est que le peuple se réveille et reprennent goût à la Démocratie... afin de faire évoluer les institutions de manière progressive mais affirmée... (ce que font les Écossais et les Catalans).

Or la violence qui se développe (souhaité), c'est exactement l'inverse du ''goût pour la Démocratie''...

Il y a peut-être un parallèle à faire avec avec le mouvement breton qui depuis 50 ans rêve de ''Révolution Populaire'' (Chegevareg et compagnie...) alors qu'il est en échec sur le plan démocratique.... (la meilleure manière pour que rien ne change en Bretagne...constat actuel...)

Pierre Robes
Mardi 5 fevrier 2019

Charles de Courson à l'Assemblée à propos de la loi anti-casseurs et des dérives liberticides de l'État français à propos des tribunaux administratifs et du fichage des manifestants par les préfets. (les préfets français aux ordres

"on se croit revenu sous le régime de vichy" pour mettre "en taule" tout individu suspect de troubles à l'ordre public.

(voir le site)

loi anti-manifestants et fichage :

(voir le site)

Jacques
Mardi 5 fevrier 2019

@ Pierre Robes

"on se croit revenu sous le régime de vichy"

Pour l'oligarchie, les Gilets Jaunes sont l'ultra-droite, le fascisme, le retour aux heures sombres...

Pour Charles de Courson, le GVT c'est Vichy....

=> A l'évidence si Vichy et Mussolini n'avaient pas existé, de nos jours on serait à court d'argumentaires pour s'exprimer quelque soit le sujet...

A l'évidence, ces 2 personnes ont rendu un grand service pour valoriser l'argumentaire et le dialogue démocratique Républicain...

Pierre Robes
Jeudi 7 fevrier 2019

@ Jacques

Les préfets sont le bras armé du gouvernement, qu'elle qu'il soit. S'ils peuvent faire arrêter des gens arbitrairement sur de simples soupçons, sans que les personne n'aient commis aucun délit, et sans que ceux-ci n'aient été jugés par un tribunal civil, il y a donc un transfert du pouvoir judiciaire vers le gouvernement.

Les tribunaux administratifs ne sont pas de vrais tribunaux car ces juges sont les collaborateurs directs du pouvoir exécutif, ils ne sont donc pas indépendants.

La Convention Européenne des droits de l'Homme exige un tribunal indépendant. L'article 6 paragraphe 1 de la CEDH exige d'avoir le droit à un procès équitable.

Jacques
Jeudi 7 fevrier 2019

@ Pierre Robes,

Je le sais...

Mais franchement, je n'arrive pas à comprendre que des Bretons, avec ce que notre peuple a enduré depuis 200 ans, nous en sommes encore à nous faire des illusions sur la nature de la République...

Qu'un Français se met le doit dans l’œil, j'arrive à le comprendre... Tout à été fait pour lui faire croire que ce régime faisait de lui un champion, un être au-dessus de la norme (créateur des droits de l'homme de l'égalité, pourfendeur du racisme et du totalitarisme, féministe parmi les féministes, vecteur de civilisateur et d'humanisme....) qui émerveille le reste de la planète...

La République (une prise de pouvoir par l'oligarchie bourgeoise, les riches des villes qui jalousaient les nobles et le clergé tout en détestant le peuple) se donne l'image d'une démocratie quand cela est nécessaire mais elle sait agit dès que son pouvoir est menacé...

Durant des années, le système électoral a été taillé pour ne pas permettre aux peuples de s'exprimer...

Ce n'est pas sans raison, si les décolonisations les moins réussies sont avant tous celle issues de l'Empire Français... (juste pour éviter de parler de Bretagne, d'absence de pouvoir régional, de réforme tinctoriale et de pétition mis à la poubelle...)

Cette difficulté à comprendre (à refuser de comprendre, souvent malheureusement en rejoignant les Français dans le phantasme de la République Phare éclairant le monde) la nature de ce régime explique en grande partie la raison pour laquelle les Bretons sont lanterne rouge de l'Europe en terme de démocratie...

Le mouvement breton ayant largement contribué depuis 50 ans à l'illusion de l'humanisme Républicain au prix d'un échec démocratique...

Ce n'est pas cette loi qui justifie que nous, Bretons, devrions nous prendre en main démocratiquement...

Mais bien la nature même de ce régime qui depuis 200ans efface le principe de souveraineté du peuple...

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 6 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.