Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Affrontements à Quimper. Toujours devant la préfecture, le lieu d'un pouvoir non-élu, hérité de l'empire.
Affrontements à Quimper. Toujours devant la préfecture, le lieu d'un pouvoir non-élu, hérité de l'empire.
photo 2
photo 2
Photo 3
Photo 3
Photo 4
Photo 4
Photo 5
Photo 5
Photo 6
Photo 6
Photo 7
Photo 7
- Dépêche -
Incidents à Quimper entre Gilets jaunes et CRS

Des violences ont éclaté ce samedi entre des gilets jaunes au nombre de 400 ou 500 et les forces de l’ordre dans le centre de Quimper. Devant la préfecture, les CRS

Philippe Argouarch pour ABP le 5/01/19 18:56

Des violences ont éclaté ce samedi entre des Gilets jaunes au nombre de 400 ou 500 et les forces de l’ordre dans le centre de Quimper. Devant la préfecture, une brigade de CRS venue de Poitiers a répliqué aux jets de projectiles par l’utilisation de gaz lacrymogène. Les manifestants et des journalistes ont rapporté que les gaz lacrymogènes étaient plus forts, plus agressifs que ceux qui avaient été utilisés jusqu'à présent. Des interpellations ont eu lieu et il y aurait plusieurs blessés dont un bras cassé.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1933 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 3 commentaires
Le bigouden libre Le Samedi 5 janvier 2019 21:44
A déplorer quand même le maintien au sol menotté d'un gilet jaune pendant presque 2 heures
(0) 

Philippe Lamour Le Dimanche 6 janvier 2019 01:29
Il convient maintenant de prendre la mesure de ce mouvement. Ca fait plusieurs années que la France est en état pré-insurrectionnel. Faut-il y participer, je ne le sais pas : c'est pour cela, j'insiste, qu'il convient d'en prendre la mesure ...
(0) 

Jakez Lhéritier Le Dimanche 6 janvier 2019 09:21
Un "débateur" habituel sur France info vers 8 h 30/9h hier,affirmait qu'ayant vu des drapeaux "régionalistes" aux manifestations ,que c'était la clientèle du "père" le Pen .Il va falloir intervenir auprès de cette chaine parisenne d'info qui vers 17 h hier minimisait encore le nombre de manifestants.
A quand une réponse des mouvements bretons en liaison avec le RIC et la Réunification ?
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 0 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons