Les salariés de France 3 ont lancé une pétition pour une vraie télévision régionale
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 29/12/12 11:48 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
28634_1.jpg
Les grèvistes à Rennes le 18 décembre 2012

Les salariés, qui étaient en grève récemment, ont lancé une pétition en ligne pour que la chaîne devienne ce qu'elle devrait être, une vraie chaîne régionale. Ils demandent "Que soit inversée la gouvernance jacobine de France 3, que notre chaîne devienne enfin la « chaîne des régions » qu'elle aurait toujours dû être, qu'elle ne dépende plus du bon vouloir de Paris d'octroyer quelques minutes de décrochage aux mauvaises heures d'écoute". Ils demandent pour la Bretagne ce que la Corse a obtenu en 2007 "Que dans le cadre de l'acte 3 de la Décentralisation qui se met en place, la Bretagne obtienne, à l'instar de la Corse en 2007, une véritable chaîne régionale de service public, bilingue et de plein exercice dans le giron de France ". (voir le site) de sauvons France3 Bretagne.

Le 18 décembre la grève des salariés de France 3 Bretagne avait été suivie à 70,3 % selon la direction de la chaîne. Les salariés du Finistère s'étaient alors déplacés à Rennes pour manifester avec leur collègues.

La radio aussi

Le 28 décembre, la suppression de deux postes de journaliste à France Bleu avait aussi entraîné une grève sur tout le réseau avec des revendications pour un plus grand soutien des radios de proximités décentralisées.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 7 commentaires
lheritier jakez
2012-12-30 18:02:51
Pour une télévision bretonne avec la Loire Atlantique .Contre FR3 PD L
(0) 
Koupa Reun
2012-12-31 10:14:48
bloavezh mat d\\\'an holl bigouterien ha d\\\'ar re all, ia orana ite matahiti api, happy new year, et la même chose en français seule langue reconnue en France!En espérant une FR3 Bretagne et non Pays de Loire bretagne; hier soir j\\\'ai regardé les Régionales sur Corsica Stella avec une présentatrice corse qui parlait en corse pendant que nous c\\\'était une non bretonne qui ne parlait qu\\\'en français eveljust de la Normandie, du Mans etc , on se moque de nous! mais pas beaucoup de protestations pourtant!
(0) 
patrick lecat
2013-01-02 21:50:46
Pour une télévision bretonne avec la Loire Atlantique .Contre FR3 PD L, oui mais pour cela il faut signer la pétition en indiquant bien que tu habites en Loire Atlantique. C'est comme cela que nous prendrons Fr3 PdL de court.
C'est très important pour notre action : du breton dans ma télé.
(0) 
Breizh überalles
2013-01-04 11:46:42
Service public ou pas, il y a des logiques d'audimat également.
Quant on sait que moins 200 000 personnes parlent breton sur un territoire de 4 400 000 habitants (avec la Loire Atlantique, qui ne compte malheureusement pas dans le territoire de diffusion de France 3 Bzh), on ne peut donner une place plus importante au breton. Je ne connais pas les chiffres d'audimat des émissions en breton du dimanche matin, mais je ne pense pas qu'elles concurrencent Téléfoot, quand bien même elles feraient une émission sur le FCL, Brest, le Stade Rennais et le FCNA...
Blague à part, le cas de la Corse est très différent (et même de l'Alsace avec plus de 50% de locuteurs) puisque 60% (150 000 personnes) de la population de l'île parle la langue locale.
La question à se poser est la suivante : Pourquoi des "régions" comme l'Alsace et la Corse ont bien mieux "entretenu" leur langue que la Bretagne ? Ces régions n'étaient-elles pas sous le même régime (jacobin) que la Bretagne ?
(0) 
Naon-e-dad
2013-01-04 13:10:53
@ B u
Vous pourriez aussi vous posez la question suivante:
Trouve-t-on un pseudonyme du type Elsass über alles ou Corsica über alles dans les forums dédiés à l'Alsace ou à la Corse?
Pour ce qui concerne la Bretagne, vous seul avez la réponse. Personnellement, je ne suis pas un adepte des bottes et des casques.
Pour en revenir à la langue (bretonne), ce qui a été fait d'un point de vue linguistique et pédagogique en Bretagne depuis les années soixante est remarquable, exceptionnel même. Etes-vous même capable de vous rendre compte que le breton est devenu un instrument linguistique fantastique, adapté pour aujourd'hui et l'avenir?
Il lui manque la télévision (actuellement à dose homéopathique).
Re gozh hon yezh, re virvidik eo ivez evit ober goap outi.
(0) 
JIPE 44
2013-01-05 11:38:54
La pétition proposée n'est pas claire: de quelle Bretagne s'agit-il?
De la région administrative?
De la Bretagne des peuples armoricains avec les Namnètes?
FR3 est une création parisienne ... y a-t-il eu une pétition FR3 Rennes en faveur du 44 lors de la cessation des émissions en breton sur ce département ?
(0) 
Ar Vran
2013-01-06 15:39:45
Est-il possible d'aller plus loin dans cette enquête concernant le personnel de France 3 Bretagne voulant une chaîne plus régionale ?
Est-ce que cela est partagé par l'ensemble du personnel ou s'agit-il du vœu de quelques personnes ou syndicalistes? Quels sont leurs objectifs pour y parvenir ? et pourquoi ne l'ont-ils pas fait avant ? quelles sont les blocages et comment y remédier ?
Quelqu'un du personnel de France 3 Bretagne peut-il répondre ????
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.