L'Affaire Seznec, en bande dessinée par Pascal Bresson

-- Cultures --

Communiqué de presse de Auteur illustrateur
Porte-parole: Pascal Bresson

Publié le 10/02/11 21:42 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'Affaire Seznec, t. 1 : "Malheur à vous jurés bretons"

Éditions Glénat, parution le 23 février 2011

Guy Michel - Pascal Bresson

Lumière sur une affaire qui passionne les Français depuis plus de 80 ans.

Au mois de juin 1925, Pierre Quéméneur, conseiller général du Finistère, disparaît corps et biens après un voyage avec Guillaume Seznec, un entrepreneur breton. Le corps n'a jamais été retrouvé, mais la police découvre de nombreux éléments et témoignages prouvant que Seznec a menti, ce qui lui vaut d'être condamné à perpétuité. Pourtant il n'a de cesse de clamer son innocence…

Entre les partis pris et raccourcis de la police et les zones d'ombre du protagoniste principal, Éric Le Berre et Pascal Bresson (scénariste de "L'Affaire Dominici" et auteur de l'ouvrage "Guillaume Seznec, Une vie retrouvée") accompagnés de Guy Michel au dessin, proposent dans ce diptyque leur vision documentée et empathique de cette affaire. L'album sera préfacé par le petit-fils de Guillaume Seznec qui se bat depuis des années pour prouver l'innocence de son grand-père.

Voir aussi l'interview de Pascal Bresson ( voir l'article )

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1030 lectures.
Pascal Bresson, auteur de bande dessinée et illustrateur pour enfants (éd. Glénat).
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.