Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Guillaume Seznec au tribunal en 1924
Guillaume Seznec au tribunal en 1924
- Dépêche -
Nouvelle révélation dans l'affaire Seznec
Georges Morand aurait enterré Pierre Quéméneur dans le cimetière de Saint-Lubin-de-la-Haye suite à son assasinat par un certain Raymond Lainé. Elle a témoigné sur BFM-TV ce matin.
Philippe Argouarch pour ABP le 5/12/18 9:12

L’affaire Seznec est une affaire criminelle dans laquelle Guillaume Seznec est reconnu coupable, en 1924, du meurtre de Pierre Quéméneur (conseiller général du Finistère) et de faux en écriture privée. Depuis, le jugement a fait l’objet de neuf demandes de révision, qui ont toutes été rejetées.

Cécilia Morand, 85 ans, est née à Saint-Lubin-de-la-Haye, en Eure-et-Loir, à quelques kilomètres seulement d'Houdan, le village où Guillaume Seznec prétendait avoir abandonné son ami Pierre Quémeneur. Son père, Georges Morand, était chargé du cimetière du village. Il aurait enterré Pierre Quéméneur dans le cimetière de Saint-Lubin-de-la-Haye suite à son assasinat par un certain Raymond Lainé. Elle a témoigné sur RMC ce matin. (voir le site)

D'après son témoignage, elle aurait été témoin d'une conversation entre son père et Raymond Lainé, alors garagiste du village. Ce dernier aurait fait état de remords vis à vis de Guillaume Seznec: "C’est moi qui devrais être au bagne à la place" aurait-il dit. Plus tard, elle apprendra par des confidences de son père que c'est bien Raymond Lainé qui aurait assassiné Pierre Quémeneur après une dispute autour d'un véhicule en réparation. On sait que Guillaume Seznec a toujours prétendu que les deux amis étaient tombés en panne plusieurs fois lors de leur voyage fatidique vers Paris dans une Cadillac rachetée aux surplus américains de Brest.

Par contre Guillaume Seznec a toujours prétendu avoir laissé Pierre Quémeneur à la gare de Houdan afin qu'il puisse se rende le plus vite possible à Paris pour un rendez-vous important. Or, selon les révélations de Cécilia Morand, il était déjà mort. Les deux versions semblent incompatibles. La question qu'on peut se poser est donc : "Pourquoi Guillaume Seznec aurait-il couvert Raymond Lainé ?" Le mystère reste entier.

Des fouilles dans le cimetière n'ont de plus pas beaucoup de chances d'aboutir 95 ans après les faits, mais comme pour l'histoire d'un prétendu squelette enterré dans l'ancienne propriété des Seznec à Morlaix, qui a captivé l'attention en février dernier, des fouilles auront sans doute lieu.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1745 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 0 commentaires :
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 4 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons