Conseil, Agence et Institut Culturels de Bretagne : Contre un EPCC
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 7/06/08 13:33 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Au cours d'une assemblée générale à Ploemeur aujourdhui, l'Institut Culturel de Bretagne a voté une motion qui sera présentée au président du Conseil régional ainsi qu'une révision de la charte culturelle de Bretagne.

Le Conseil Régional de la Bretagne administrative (des subventions moins importantes viennent aussi de la région Pays de la Loire), qui subventionne l'Institut Culturel, le Conseil Culturel et l'Agence Culturelle de Bretagne, va revoir en septembre l'ensemble de ces structures.

Un EPCC (Établissement Public de Coopération Culturelle) serait envisagé par le Conseil Régional. Les membre de l'ICB ont voté à la quasi unanimité une motion contre un EPCC. Voir l'interview vidéo de Jean Cevaër, le vice-président de l'Institut Culturel.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Document PDF 11060_2.pdf Motion votée à AG de Ploemeur et envoyée au CR de Rennes.. Source : ICB
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1685 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.