Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Reportage -
Rencontre Josean Fernández, directeur de la Cinémathèque basque de Donostia/San Sebastián (1/2)
Josean Fernández était à Nantes pour le Festival du cinéma espagnol et ce à plusieurs titres. Il est co-directeur du Festival avec José Márquez et Pilar Martínez-Vasseur, sa créatrice. Il est aussi directeur de la cinémathèque basque depuis 2010 et a accompagné à Nantes les films basques restaurés par la cinémathèque.
Maryvonne Cadiou pour ABP le 27/03/12 13:15


Agence Bretagne Presse a rencontré Joxean Fernández à Nantes où il accompagne le Festival du cinéma espagnol et ce à plusieurs titres.

– Il est co-directeur du Festival avec José Márquez et Pilar Martínez-Vasseur, sa créatrice.

– Il est directeur de la cinémathèque basque depuis 2010 et a accompagné à Nantes les films basques de Gotzon Elortza restaurés par la cinémathèque qu'il présenta au public ( voir l'article ).

Josean Fernández

Maître de conférence à l'université de Nantes il est directeur détaché à la cinémathèque basque.

Passionné du rapport entre l'histoire et le cinéma, il a fait une thèse sur le cinéma et la guerre civile au Pays basque en 1936-1939 ; elle aborde la mémoire cinématographique de l'histoire tragique pour le pays basque, et ce qu'elle avait de particulier dans ce pays par rapport à la guerre civile qui se déroulait ailleurs en Espagne.

Les cinémathèques en Espagne

Le budget de la cinémathèque basque est 10 fois moindre que celui de la cinémathèque de Catalogne. En Espagne les autres cinémathèques sont celles de Valence, de la Galice, de Navarre, d'Andalousie et la plus grande la cinémathèque espagnole.

L'entretien

Dans ce premier entretien Josean nous parle de la cinémathèque, sa fondation en mai 1978 par quelques pionniers qui ont voulu organiser une cinémathèque nationale au pays basque, peu après l'obtention du statut d'autonomie du Pays basque qui va venir en 1979, le long chemin compliqué des subventions, ses buts et missions, la conservation aussi de matériel ancien. La restauration et le prix des copies... Pour lui « La culture basque n'a pas de frontière » d'où les liens naturels avec le Pays basque nord.

Pour la seconde partie : ( voir l'article )


Voir, en complément de ce bref entretien avec un directeur de festival très pris, celui qu’il eut avec le Journal du Pays basque en septembre 2011 : (voir le site)


Maryvonne Cadiou

Voir aussi :
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons