L’ Alliance Fédéraliste Bretonne – Emglev Kevredel Breizh apporte son entière solidarité aux

45887_1.jpglogo

parents du jeune Fañch. Elle juge contraire aux libertés fondamentales la prétention du Ministère de la Justice de s’immiscer dans les choix des parents pour dénommer leur enfant et voit dans ce juridisme intrusif d’un autre âge une attaque sournoise contre l’une des marques de l’identité bretonne. Tout ceci est contraire aux traités et directives internationaux traitant des minorités linguistiques.

L’AFB-EKB s’étonne de constater que le texte de loi sur lequel le tribunal prétend baser sa réquisition ne s’est pas appliqué à une fonctionnaire du Ministère des Affaires Étrangères lors de sa récente nomination.

Voir aussi :

mailbox imprimer