Troménies bretonnes
Annonce de GENDRY Mickael

Publié le 10/05/22 12:20 -- mis à jour le 10/05/22 20:11
55066_1.jpg

Les troménies sont souvent confondues avec les pardons, dont l'inventaire national du patrimoine culturel immatériel a permis de répertorier plus de 1400 pardons. Le terme de troménies est souvent utilisé pour caractériser tout genre de processions en milieu breton. Or, si l’on en reste à la définition précise les troménies sont au sens étymologie « le tour » (tro) d’ « un territoire monastique » (minihis). Les troménies sont très peu nombreuses. Les pardons sont associés à des indulgences, où la rémission de la peine due au péché est accordée par l’Église moyennant des actes précis comme celui de faire des pèlerinages.

Les troménies sont des processions plus anciennes. Elles rendent compte d’un processus de territorialisation religieuse après la réforme grégorienne au Moyen Age. Les processions giratoires permettaient de délimiter des territoires religieux, les minihis. Elles comportaient des stations qui participaient au bornage de ces territoires sous le regard de communautés, celles du minihi et des paroisses alentour. Du printemps à l'automne, ces populations défilaient derrière les reliques et les bannières des saints. Leurs territoires relevaient du droit d’asile. C’est le cas de la Grande Troménie une procession d’une douzaine de kilomètres qui faisait le tour du locus de Ronan, l’église et l’oratoire de saint Ronan, peut-être établi sur un ancien sanctuaire celtique ou nemeton. L’étude des sources historiques permet désormais de mieux comprendre son origine. Une datation précise est proposée dans cet ouvrage.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Plus largement, cette étude aborde l’ensemble des minihis en Bretagne. Ce que l’on sait le moins c’est que les troménies rendent compte d’un même processus que celui de la fondation des évêchés en milieu breton. C’est le cas du minihi Paol de l'évêché de Saint-Pol-de-Léon, du minihi du Mont Frugy à Quimper, du Minihic-sur-Rance près d'Alet-Saint Malo et Minihy-Tréguier associé au siège de Tréguier. Leur origine est également expliquée dans cet ouvrage. L'inventaire réalisé souligne que les minihis couvrent toute la partie bretonnante de la Bretagne. Tous les minihis n’ont pas été sacralisés.

Loin des interprétations ésotériques récentes, cet ouvrage propose de remonter aux sources historiques. Le livre s’inscrit dans une recherche réalisée en 2009 à l’Université de Rennes 2 sous la direction de Daniel Pichot et Bernard Merdrignac, actualisée lors du dernier colloque de la Grande Troménie de Locronan.

Les troménies participent au patrimoine vivant de la Bretagne, comme le prouve leur inscription récente à l'inventaire national du patrimoine culturel immatériel par le ministère de la Culture. Les troménies bretonnes renvoient au plus profond de l’âme bretonne, son identité. Terre de légende et de folklore, la Bretagne est aussi une terre sacrée, une terre des saints.

Fiche technique

Editeur : YORAN EMBANNER

Auteur : MICKAEL GENDRY

Genre Religion et société

Présentation Broché

Nb de pages 224

Dimensions 19 x 24 cm

Parution 2022-05

EAN 9782367850290

18,50 € TTC

En vente sur le site des éditions Yoran Embanner et Coop Breiz

.

Mickael Gendry

Document PDF 55066-locronancouverture05.pdf troménies bretonnes. Source : M. Gendry
Voir aussi :

3  0  
mailbox
imprimer
logo
Mickaël Gendry est professeur d’histoire, spécialisé dans l’étude du patrimoine et l’Histoire de la Bretagne Ouvrages : - "L’Église, un héritage de Rome. Principes et méthodes de l’architecture chrétienne", 2009 ; "Genèse et développement d’un bourg castral", 2012 ; "De l’Armorique à la Bretagne", 2016 ; "La Bretagne racontée à ma fille", 2018 ; "Histoire de l'Armorique et de la Bretagne" 2018 avec V. Béchec ; " Petite Histoire de Bretagne", 2019 réédition d'un manuel de 1911, préface avec V. Béchec ; "L’immunité du monastère de Saint-Méen et de l’île de Malo", CeRAA ; "Les minihis en Bretagne. La grande Troménie de Locronan", ABPO ; "Minihis et troménies", "Les sources hagiographiques, enjeu des origines de la Bretagne", Britannia Monastica n°21 ; "Le Tro Breiz, entre mémoire et Histoire", ABPO, juin 2021 ; La Bretagne mystérieuse. Contes et légendes de Bretagne, La Geste éditions, avril 2021 ; Rues de Quintin, édition Stéphane Batigne, avril 2021 ; Troménies bretonnes, édition Yorann Embanner, 2022 ; Histoire de Quintin, éd. Gisserot [à paraître 2022]
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.