Pascal Bresson dédicace "Bugaled Breizh, 37 secondes" samedi 19 novembre à Vannes
Annonce de Librairie Lenn ha Dilenn

Publié le 18/11/16 1:12 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Pascal Bresson sera en dédicace samedi 19 novembre de 10 h à 13 h pour la BD "Bugaled Breizh, 37 secondes" (Locus Solus).

La version éditée par Nadoz-vor en breton sera aussi disponible.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Le "Bugaled Breizh" (enfants de Bretagne) est ce chalutier breton coulé en janvier 2004 avec à bord ses 5 marins.

A travers ce roman graphique, on découvre les nombreux rebondissements et non-dits autour de cette affaire non résolue et qui a causé la mort de son équipage au complet et plongé leur famille dans le désarroi total après de nombreuses années de procédure.

A ce jour, c'est toujours l'omerta après un long procès en France, alors que l'hypothèse d'un sous-marin militaire a été évoquée. La chalutier et ses 5 marins ont coulé en 37 secondes selon les rapports, seule une force puissante n'a pu provoquer cela d'après les rapports et pourtant la justice ne valide pas complètement cette hypothèse. Une procédure en Grande-Bretagne a pris désormais le relais. (Éditions Locus Solus)

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Librairie - disquaire Lenn ha Dilenn. Spécialiste Bretagne-Pays celtiques. Membre du groupement Kenstroll.
8, rue des Chanoines
56000 Gwened/Vannes
Tél. : 02 97 01 01 11.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.