Put your name here


Communiqué de presse
Nous vivons libres mais nous sommes privés de libertés ! Dieub e vevomp hogen dioueriñ a reomp frankizoù.
Le scandale est au bout de nos doigts à chaque fois que nous saisissons la télécommande de la télévision. La liberté de choix est devenue immense grâce à l’offre numérique. Mais avons-nous la
Communiqué de presse de Christian Troadec

Publié le 5/06/14 8:46 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le scandale est au bout de nos doigts à chaque fois que nous saisissons la

télécommande de la télévision. La liberté de choix est devenue immense grâce à l'offre numérique. Mais

avons-nous la liberté d'entendre la voix de la Bretagne en dehors de la

portion congrue des horaires qui nous sont imposés ou enlevés au bon gré de

la direction des chaines qui nous enchaînent, qui nous entraînent vers une

ignorance de l'actualité, des courants d'idées, des activités, des

difficultés, des envies et des projets des Bretons ?

Et la langue bretonne ? Que dalle, minable, ridicule !

Nous Bretons payons 130 M¤ de redevance à l'Etat central quand le coût de

FR3 Ouest est de 35 M¤ pour le peu qu'elle nous livre. Faites la différence

!

Alors oui, boum boum badaboum, allons rejoindre Ai'ta le 8 Juin au Roc'h

Tredudon et mobilisons-nous sans relâche pour avoir des médias audiovisuels

de plein exercice, vitrines bretonnes, producteurs d'originalités, créateurs

de valeur ajoutée et d'emplois et peut-être exportateurs.

MBP-BWR – Mouvement Bretagne & Progrès – Breizh War-Raok

Dieub e vevomp hogen dioueriñ a reomp frankizoù.

Emañ ar gwarzh ouzh beg hon bizied bep tro ma tapomp krog e pellanker ar

skinweler.

Divent eo aet ar rezid dibab a-drugarez d'ar c'hinnig niverel. Met daoust ha

frankiz hon eus da selaou mouezh Breizh e-maez lodenn grak an euriadurioù a

vez gourlakaet ouzhimp pe dennet diouzh diviz renerezh ar ristennoù a vez

ouzh hon chadenniñ hag hon laka da zianaout bremañ, redennoù preder,

obererezhioù, diaesterioù, c'hoantoù hag erbaroù ar Vrezhoned ?

Hag ar brezhoneg ? Mann ebet, truek, dister-holl !

Ni, Brezhoned, a bae un ardellad a 130 M¤ d'ar Stad kreiz pa goust FR3 Ouest

35 M¤ evit an nebeud a ro dimp. Jedit an diforc'h !

Neuze ya, boudoudoum, boudoudoum, badadaou, deomp da gavout Ai'ta d'an 8

Mezheven war Roc'h Tredudon hag emsavomp diastal a-benn kaout mediaoù

klev-gwel leun an embreg anezho, rakstalioù breizhek, kenderc'herion

orinelezh, krouerion gwerzh ouzhpennet ha gourc'hwelioù hag ezporzhierion

piv ' oar.

MBP-BWR – Mouvement Bretagne et Progrès – Breizh War-Raok

Voir aussi :
mailbox
imprimer
Vos 1 commentaires
  Caroline Le Douarin
  le Jeudi 5 juin 2014 16:45
A-du am eus gant ar galv-mañ, evel just.
Mais je ne suis plus en but aux scandales au bout de ma télécommande depuis juin 2007.
Je choisis sur mon ordi ce que je veux regarder en direct (parfois de bons films) ou en rediffusion, comme les documentaires sur de nombreuses chaînes.
J'ai du breton sur des chaînes radios à plein temps ou à certaines heures. Il suffit de se repérer dans les grilles des programmes et de se faire la sienne.
Et les infos sur la Bretagne par Internet, avec les mots clés judicieux. Ha war ABP ivez !
Mais je répète que ça ne retire rien au bien-fondé de cette réclamation d'une chaîne pour la Bretagne et sur les 5 départements.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.