L'Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh souhaite attirer l'attention de nos compatriotes sur le risque de voir l'Internet bailloné par tout un arsenal de lois : DAVSI, HADOPI 1, HADOPI 2, LOPPSI, ACTA ...

Ainsi nous observons que progressivement, sous prétexte de lutter contre les «pedo-nazi-anarcho-pirates», se met en place un Internet bridé voire filtré, d'une part selon les désirs d'une caste qui voit son monopole de la parole publique concurrencée par tout individu possédant une connexion au réseau mondial et d'autre part les ayant-droits se plaignant que le téléchargement de films par les gamins ruinerait l'industrie cinématographique alors que celle-ci enregistre chaque année des records de fréquentation des salles obscures.

Au lieu de s'attaquer à la source du problème c'est-à-dire aux réseaux mafieux, de prostitution, de blanchiment d'argent, on assiste, comme pour la crise financière, à la mise en place d'un système de «punition» collective. Cette infantilisation consistant à couper l'accès à l'Internet comme on priverait de télé un enfant.

La partie sanction de la loi HADOPI a été censurée par le Conseil Constitutionnel en Juin 2009 considérant que l'accès à l'Internet fait partie des droits fondamentaux à la libre expression et à la libre circulation des pensées.

Maintenant la Commission Européenne ne s'oppose pas à ce que les fournisseurs d'accès à l'Internet favorisent les gros éditeurs de services à avoir un accès privilégié pour leurs abonnés à condition de payer. Visiblement certains ne voient uniquement dans l'Internet qu'un nouvel espace marchand.

On se souvient de la loi Toubon destinée à freiner l'usage de l'anglais : dans les faits elle a surtout servi à lutter contre les langues dites «minoritaires», la langue bretonne étant la toute première visée.

La Bretagne a cette particularité de se situer au carrefour de trois grands types de réseaux : maritime, aérien et communication (fibre optique et câbles). Malheureusement elle n'en tire guère profit.

L'AFB-EKB déclare être très attachée au principe de la neutralité du Net, principe consistant à mettre l'intelligence en périphérie du réseau et non au centre. (Internet vs minitel)

Le Secrétaire, Gwenael Kaodan

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1426 lectures.
mailbox imprimer
logo

Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.