Elections régionales en Bretagne : grand débat lundi 7 juin sur Internet

-- Politique --

Dépêche
Par La rédaction

Publié le 3/06/21 10:57 -- mis à jour le 03/06/21 11:12

(558 vues)

Organisé par Ronan Le Flécher, animateur de BZH we can sur Twitter, et le politologue Ronan Pasquier, un débat est prévu sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Youtube), le 7 juin à 18 heures. Le hashtag est #legranddebatBZH

Sept questions seront posées aux têtes de listes. Il s’agit (par ordre alphabétique) de Claire Desmares-Poirrier Bretagne d'avenir, Daniel Cueff Bretagne ma vie, Gilles Pennelle Une Bretagne forte, Isabelle Le Callennec Hissons Haut La Bretagne, Joannic Martiñ Bretagne Responsable,Loïg Chesnais-Girard La Bretagne avec Loïg,Thierry Burlot Nouslabretagne.

Tout le monde n’a pas été invité puisque 13 listes ont été déposées. Les absents ? Il s’agit de Pierre-Yves Cadalen Bretagne Insoumise, Valérie Hamon Lutte ouvrière, faire entendre le camp des travailleurs, Christophe Daviet Un autre monde, Kamel Elahiar Tous unis contre l’islamophobie, agir pour ne pas subir, Yves Chauvel La Bretagne en héritage, David Cabas Debout la Bretagne debout la France . Ronan Le Flécher explique que ceux qui ont été invités sont ceux qui avaient répondu à ses demandes d’interview sur son compte twitter Breizh we can. Toutes les listes n’étaient pas encore déclarées. « Il y en a qui ne me suivaient pas, d’autres qui n’étaient même pas sur les réseaux sociaux et d’autres qui n’avaient pas répondu comme Pierre-Yves Caladen de Bretagne Insoumise », explique Ronan.

Voir aussi :
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP
Vos 4 commentaires
Anne Merrien
Jeudi 3 juin 2021

Toutes ces personnes seront favorables à la réunification - et sans doute contre la fusion des deux régions administratives. Cependant, il manque un débat avec les têtes de liste aux départementales dans le 44, car c'est là où tout se joue en matière de réunification B5.

Rafig du 44
Vendredi 4 juin 2021

Un débat de plus ?
La carte de décoration est bonne mais est-ce que les participants ont bien conscience de cette géographie historique pour définir leur programme ?
Où sont les acteurs du 44 ?

jakez Lheritier de St Nazer
Vendredi 4 juin 2021

Tout a fait d'accord avec Anne Merrien.
La Loire Atlantique devrait être là
le débat devrait étre centré sur la mise en place de structures permanentes sans attendre les consultations,référendum etc..
Faisons ,n'attendons plus..agissons ensemble par dessus le mur de la Honte
Et poser la question à l'UDB 44 sur sa présence sur une liste avec les EELV anti bretons en grande partie,car ils feront liste commune avec la PS pour le second tour....pour un grand ouest ;;!

JJ Laridée
Lundi 7 juin 2021

Le rattachement du 44 à la Région Bretagne est un faux sujet aux Régionales en ce moment.
Ces gens veulent être Présidents du Conseil régional B4.
Bien sûr ils peuvent être plus ou moins favorables au retour à la Bretagne dans ses limites historiques, mais ce n'est pas au niveau de la présidence de la Région Bretagne que cela se joue. Pire, toute action/discours du Président de Région au-delà de ces fonctions sur ce sujet actuellement, conduirait in fine à affaiblir la Région dans un projet de fusion, chose qui ne ratera pas si l'Etat envisage de changer quoique ce soit au périmètre régional.
Il n'y a à la fois ni véritable "débat" (pour/contre) en Région Bretagne sur la question (il y a une certaine unanimité de fond sauf dans le 35 peut-être), ce n'est pas là que cela se joue, et la Région est très vulnérable.
Les derniers sondages sur l'absence complète de désir des départements des PdlL de se tourner vers autre chose que les PdlL ou le Grand-Ouest ne laisse aucun place au doute sur ce que pourrait être un changement de périmètres avec les collectivités actuelles. Il faut que l'actuelle Région Bretagne devienne autre chose qu'une simple Région avant d'envisager une réunification en bonne et due forme et que le 44 soit un minimum "sécessionniste" dans les PdlL.

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.