La taxe sur le sel est rétablie !

-- Politique --

Communiqué de presse de Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh
Porte-parole: Gwenael Kaodan

Publié le 5/02/21 19:19 -- mis à jour le 05/02/21 19:19
51663_1.jpg
logo

L'AFB-EKB proteste contre l'abandon par le gouvernement du "statut fiscal particulier à la Grande Brière" visant le fond de compensation à la T.V.A.

Avec ses 6.700 hectares, ses prairies inondables, ses canaux, ses plans d'eau et ses roselières, cet espace est la propriété indivise des habitants des 21 communes riveraines. Cette particularité existe depuis un acte du Duc de Bretagne François II en 1461, acte confirmé par Louis XVI en 1784 et toujours respecté par tous les régimes politiques qui ont suivi.

Très tôt pourtant (13-02-2018) la députée de Loire-Atlantique, Madame Audrey Dufeu Schubert(1) avait alerté le ministre de la Transition écologique et solidaire(2). Intervention restée sans effet.

Le 14-01-2021 le Syndicat de la Grande Brière a demandé au Conseil d'État d'annuler cette décision. Sa demande a été rejetée purement et simplement, tout pourvoi étant exclu.

L'AFB-EKB considère cette décision comme une agression du gouvernement aux intérêts et aux libertés de la population bretonne de la Brière.

Tiern e peb Amzer

Le Président, Jean-Louis LE MEE

Le Vice-Président, Jean-François LE BIHAN

(1) LREM

(2) Nicolas Hulot, à l'époque

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.

Vos commentaires :

Maryvonne
Samedi 6 février 2021

Bonjour

Je ne comprends pas le pourquoi de votre titre. Le sel breton n’est pas produit en Brière... !

AFB-EKB
Dimanche 7 février 2021

A Maryvonne. Vous avez raison. La première version de notre communiqué était " Encore in coup de canif contre les libertés bretonnes". Certains d'entre nous ont jugé que cet intitulé ne montrait pas assez le coté arbitraire "ancien régime" de cette décision. D'oú ce titre qui sous entend que cette décision "du prince" équivaut à l'instauration de la gabelle (taxe sur le sel) qui en Bretagne n'existait pas.

Malgré tout reste la maniėre toute arbitraire, punitive de cette décision qui en dit long sur la façon dont en haut lieu on s'acharne sur la singularité bretonne.

A greiz kalon

Rafig
Dimanche 7 février 2021

C'est dans le marrais salants de Guérande qu'est produit une partie du sel de Bretagne, à côté de La Grande Brière. L'autre production de sel est vers Bourgneuf en Retz, dans le marrais breton. Oui que veux dire cette article ?

AFB-EKB
Lundi 8 février 2021

Suite aux commentaires:

Le Syndicat de la Grande Brière et Molière, pour reprendre son titre exact regroupe 21 COMMUNES RIVERAINES dont certaines produisent du sel (St Mold ,par exemple). Evidemment ce n'est pas une taxe sur le sel que le Conseil d'Etat vient d'introduire mais sa decision abolition le STATUT FISCAL avantageux dont bénéficiaient ces communes depuis un arrété du Duc François II. La Bretagne ne payait pas la Gabelle (impôt sur le sel) alors que cet impôt existait en France. Notre titre se veut ironique pour souligner l'arbitraire de la décision du Conseil d'Etat, style ancien régime.

Tiern e peb Amzer

AFB-EKB
Lundi 8 février 2021

St Molf....évidemment. Nos érudits lecteurs avaient certainement rectifié cette faute de frappe.

Rafig a bien sur entièrement raison , Bourgneuf en Retz a été un important port d'exportation du sel fréquenté, entre autres, par des navires de la Hanse.

Tiern e peb Amzer

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.