La semaine de la culture basque en novembre
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 13/09/12 15:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Il n'y avait jamais eu de semaine de la culture basque en Bretagne. Voilà qui est fait. Elle aura lieu du 15 au 24 novembre, à Kemper.

Certes, le Pays Basque et deux autres régions autonomes étaient invitées cette année au festival du film de Douarnenez et en 1988 ce festival avait été dédié entièrement au Pays Basque. Le pays Basque était aussi l'invité du Festival du Livre de Carhaix l'année dernière. Donc les films et les livres, et maintenant la musique et la danse. Deux films seront aussi présentés le mardi 20 novembre, en plus des instruments et des danses basques, un sur les origines basques de Diwan, l'autre un documentaire de Jean-Pierre Grasset de 1998 : Bat,bi.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

On doit à notre confrère Jean-Charles Perazzi d'avoir pris les premiers contacts avec des acteurs culturels en Argentine où il a des racines puis au Pays Basque. D'une façon générale, que ce soit pour Diwan ou la Redadeg, les Bretons vont, depuis longtemps, chercher inspiration au Pays Basque - tout simplement parce que leur combat pour la langue basque est bien plus avancé que le combat pour la langue bretonne. Faire connaître la culture basque en Bretagne n'est donc qu'une façon pour les Bretons de dire merci !

Y-a-t-il des similitudes entre la musique basque et la musique bretonne ? Oui, spécialement avec l'an dro, nous explique Dominique Le Guichaoua de Dremmwel. Rien n'est surprenant quand on sait que les populations de la côte atlantique de l'Europe ont migré du nord au sud et du sud au nord depuis des dizaines de milliers d'années au gré des glaciations et des réchauffements climatiques. Quoiqu'il en soit, si des rythmes sont restés communs, les instruments, à part le pandero qui ressemble à un petit bodhran irlandais mais en plus petit, sont différents.

A part l'accordéon, les instruments traditionnels basques remontent à une époque bien plus lointaine que la bombarde bretonne. Il s'agit du Txalaparta, de l'alboka et d'autres, qui seront présentés lors d'ateliers à Ti ar vro Kemper le jeudi 15 et le vendredi 16 novembre. Le groupe basque Dirdira se produira à Cavan le 23 et le 24 à Quimper.

La semaine basque est organisée par Ti ar Vro Kemper et le groupe breton Dremmwel. ( voir l'article ) pour le programme.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.