Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Chronique -
Dans le monde de la radio : la vieille radio d'Etat Radio-France et la nouvelle Radio Bretagne5
"bretagne5", une nouvelle radio va émettre à partir du mois de juin 2015 sur 1593 kHz en ondes moyennes ( http://www.bretagne5.fr/) (http://www.agencebretagnepresse.com/id=37065) . Ce
Yves-François Le Coadic pour ABP le 24/04/15 10:53

"bretagne5", une nouvelle radio va émettre à partir du mois de juin 2015 sur 1593 kHz en ondes moyennes ( (voir le site) ) ( ( voir l'article ) ) . Ce type d'ondes lui assurera une zone d'écoute couvrant une large partie du territoire breton. Cette initiative peut être le prélude à la création de radios et de télévisions bretonnes et, pourquoi pas, au démantèlement de Radio-France et de France-Télévisions. En effet, Radio-France, monopole d'Etat jusqu'en 1982, devenue aujourd'hui société anonyme détenue à 100 % par l'Etat français, vit actuellement des heures difficiles accumulant les dérives financières liées entre autres à la corruption. Héritière quelque peu anachronique des radios monopolistiques comme la Radiodiffusion française nationale (RN) et la sinistre Voix de la France de 1941, cette société gère les stations de radio publiques en France métropolitaine, plusieurs formations musicales, ainsi qu'un label de disques. Particularisme très français, guère respectueux de la liberté de l'information dans les différentes régions, Radio-France est chargée de gérer les radios dites "locales"  réunies dans le réseau France Bleu. Celui-ci fournit un programme commun national que reprennent les programmes locaux des stations dans ces régions. (Il en est de même pour le réseau des télévisions régionales). Ceci permet à tous les auditeurs et toutes les auditrices de l'Hexagone de bénéficier d'une information inadaptée à leur cadre de vie, du genre : "il y a, ce matin, 3 km de bouchons entre la porte d'Orléans et la porte de Bagnolet" ! Cette configuration ne se retrouve dans aucun autre pays européen. Elle est l'apanage des régimes centralisateurs et la règle dans les pays dotés de régimes autoritaires. 

Historiquement, ce système d'information centralisé a été rendu possible par l'utilisation de "grandes ondes" transmises à des centaines de kilomètres à la ronde (exemple France Inter). Ce sont les ondes moyennes (OM, AM, MW, PO selon les récepteurs) qui ont permis le développement des radios régionales et les ondes ultra-courtes (FM) qui ont assuré le déploiement des radios locales, appelées "libres" en France ! Et c'est ce mode de diffusion par ondes moyennes qu'ont choisi les promoteurs de "bretagne5". 

Voir aussi :
Yves-François LE COADIC Youenn-Fañch AR C'HOADIG
Voir tous les articles de de Yves-François Le Coadic
Vos 1 commentaires
Stephan Dedalus Le Dimanche 26 avril 2015 10:08
Tout ça est bel et bon mais cette radio va diffuser en AM, avec son, craquements, sifflements qui va avec... Qui va écouter une radio en onde moyenne ? La bande n'existe même plus sur les autos radio...
A mon avis une gageure et un cadeau empoisonné du CSA !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 6 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons