Charte : une chance pour les langues de Bretagne et le multilinguisme

-- Langues de Bretagne --

Communiqué de presse de liste Rennes Bretagne Europe
Porte-parole: darcel frank

Publié le 30/01/14 10:10 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'Assemblée Nationale a donc voté mardi à une large majorité le texte qui pourrait permettre de modifier la Constitution afin d'autoriser la France à ratifier la Charte européenne sur les langues régionales. Que de précautions il faut prendre dans ce pays pour annoncer une ratification qui est encore loin d'être acquise, alors que la plupart des autres pays européens ont mis la Charte en application depuis longtemps.

Nul autre pays européen n'a en effet sanctuarisé autant une langue unique comme l'a fait la France avec le français. Et une des conséquences, en dehors des effets mortifères pour les autres langues de la République, est que les Français sont bons derniers en Europe pour la pratique des langues étrangères. Avec les conséquences que l'on peut imaginer en termes d'emploi, de commerce à l'export, ou d'ouverture d'esprit tout simplement.

La liste Rennes Bretagne Europe propose non seulement que le breton puisse trouver la place qu'il mérite, avec par exemple l'ouverture d'un collège Diwan : une ville comme Rennes aurait du depuis le temps engager un dialogue fructueux dans ce sens avec le CG35 ! Mais elle rappelle également que la jeunesse rennaise est riche d'autres langues, comme l'arabe ou le turc, qui méritent elles aussi un enseignement décent au même titre que des langues internationales telles l'anglais, l'espagnol... Offrir cette possibilité pour nos jeunes et moins jeunes, de pratiquer aisément plusieurs langues ouvrira des portes dans de nombreux domaines, dans l'emploi et le commerce par exemple, mais permettra aussi à chacun de se sentir valorisé. Ce multilinguisme que nous prônons sera à la fois un atout pour notre jeunesse et la ville que nous souhaitons dessiner.

Caroline Ollivro

Tête de liste Rennes Bretagne Europe

Voir aussi :
mailbox imprimer
Rennes Bretagne Europe est une liste d'inspiration fédéraliste européenne et autonomiste bretonne qui se présente aux élections municipales de Rennes en mars 2014. Nous allons dans notre programme démontrer que Rennes ne peut vraiment compter en Europe que si la Bretagne accède à un minimum d'autonomie. Cette évolution sera bonne pour la ville dans tous les domaines. En attendant ces évolutions institutionnelles, cette liste nous permet de faire connaître nos idées et, si nous avons des élus, nous permettra de faire avancer ces idées. Nous proposons également des solutions au quotidien pour les citoyens rennais, solutions qui sortent des sentiers battus de la pensée unique hexagonale. Notre tête de liste est Caroline Ollivro et nous sommes soutenus par le Mouvement Breizh Europa.

Vos commentaires :

jakez GAUCHER
Jeudi 30 janvier 2014

IL faudrait écrire les Langues de Bretagne (et non les angues...)

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.