Obsèques de l'historien breton Jean-Christophe Cassard : discours par Jean-René Le Quéau

-- Nécrologie --

Discours de Éditions Skol Vreizh
Discours de Jean-René Le Quéau

Publié le 17/01/13 19:01 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Lors des obsèques de l'historien breton Jean-Christophe Cassard ( voir l'article ) et ( voir l'article ) qui se sont déroulées à Locquirec le 12 janvier dernier, Jean-René Le Quéau, directeur des éditions Skol Vreizh, prononça en français l'adaptation du discours en breton de Paolig Combot ( voir l'article ) président d'Ar Falz / Skol Vreizh.


Jean-Christophe, cher ami

Quelques mots en breton par Paolig parce que tu étais membre de Ar Falz / Skol Vreizh depuis 37 ans, d'après lui, et parce que tu as été, toute ta vie durant, un amoureux de ton pays, un amoureux de sa langue.

Cela fait deux semaines que nous avons perdu un autre ami, Albert Boché ( voir l'article ), un expert sans pareil de la langue bretonne.

Aujourd'hui nous te perdons toi, Jean-Christophe, toi qui as été une sommité sans pareille de l'histoire de Bretagne : deux Bretons de bonne origine nous quittent. Quelle perte pour nous, pour les Bretons, pour l'humanité tout entière.

En tant que chercheur et professeur, tu as travaillé tout au long de ta vie sur l'histoire du Moyen Âge, celui de notre pays, mais aussi celui de France : ton dernier livre était consacré à l'histoire des rois capétiens (1) ; ta compétence était connue de tous : étudiants, professeurs, lecteurs.

En tant que militant, tu as cherché à transmettre et à faire connaître une partie de ce que tu savais aux Bretons et à ceux qui aiment notre pays, environ une dizaine de livres édités chez Skol Vreizh ou chez d'autres éditeurs, sans compter la quantité d'articles que tu as écrits, publiés ici et là (une soixantaine pour le Dictionnaire d'histoire de la Bretagne, si ce n'est plus).

En tant qu'homme, cela fut des plus agréables de travailler avec toi, tant tu étais ouvert et intelligent, mais aussi d'un esprit si rigoureux et si vif.

Grand merci à toi, Jean-Christophe, pour tout ce que tu as apporté aux Bretons et à tous les autres.

À te revoir donc dans l'autre monde, s'il y en a un.

Que la terre de Bretagne te soit légère !


Jean-René Le Quéau, directeur des éditions Skol Vreizh, texte en français d'après Paolig Combot ( voir l'article ) (traduction Maryvonne Cadiou).


(1) l’histoire des rois capétiens, aux éditions Belin. Voir détails dans sa bibliographie à venir.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1556 lectures.
La ville de Morlaix abrite depuis plus de 25 ans un des plus actifs éditeurs de Bretagne. En effet, les Éditions Skol Vreizh ou l\'École bretonne publient chaque année une quinzaine de titres : livres, revues, disques, et cassettes.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.