Une manifestival pour vivre, décider et travailler au pays à Carhaix le 30 novembre

-- Politique --

Dépêche
Par Christian Rogel

Publié le 18/11/13 11:52 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Collectif « Vivre, décider et travailler au pays » avait annoncé le 15 novembre un grand rassemblement pour le samedi 30 novembre, suite de celui tenu avec succès à Quimper, le 2 novembre.

La ville n'était pas choisie et le nom de Pontivy avait été mentionné.

Il semble que les autorités locales aient décliné cet honneur, car le seul lieu envisagé aurait été la place Aristide Briand, bordée par la sous-préfecture. Morlaix a été également pressentie, mais, c'est aussi une sous-préfecture.

Quimper est la ville favorite des manifestations de la Bretagne Ouest, précisément, parce qu'elle héberge un lieu de pouvoir d'État, la préfecture, objet des assauts d'un petit nombre de gens (150?), le 2 novembre. Ce genre d'événements a un effet négatif, car, les télévisions et les réseaux sociaux se focalisent sur des faits, en réalité, mineurs.

Le maire de Quimper avait même tenté de dissuader les gens de venir en mettant publiquement l'accent sur de possibles violences. En outre, les commerçants quimpérois ont perdu une demi-journée d'affaires.

C'est donc à Carhaix-Plouguer et dans son site extérieur de Kerampuilh, des prairies qui accueillent, une fois par an, le festival des Vieilles Charrues qu'aura lieu le rassemblement, dans la ville, dont la figure de proue du collectif organisateur, est le maire et conseiller général.

Christian Troadec pourra d'autant mieux gérer l'événement qu'il est l'un des initiateurs du festival et il pourra être appuyé par une petite partie des bénévoles qui encadrent habituellement l'immense fête musicale de juillet.

Une manifestation politique dans un lieu clos est inhabituelle, puisque le but traditionnel d'une concentration est de défiler dans les rues d'une ville et donner l'impression de faire bouger les choses en se mettant en mouvement.

Cela ressemblera de loin aux manifestations de la place Tahrir au Caire qui durent depuis des mois. Point commun : la tribune qui sera dressée n'accueillera pas que des orateurs, mais aussi des musiciens, qui en fera donc un(e) manifestival, bien accordée à la ville de Carhaix.

Lieu précis de la manifestation : (voir le site)

Christian Rogel

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1918 lectures.
mailbox imprimer