Une manifestival pour vivre, décider et travailler au pays à Carhaix le 30 novembre

-- Politique --

Dépêche de Christian Rogel

Publié le 18/11/13 11:52 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Collectif « Vivre, décider et travailler au pays » avait annoncé le 15 novembre un grand rassemblement pour le samedi 30 novembre, suite de celui tenu avec succès à Quimper, le 2 novembre.

La ville n'était pas choisie et le nom de Pontivy avait été mentionné.

Il semble que les autorités locales aient décliné cet honneur, car le seul lieu envisagé aurait été la place Aristide Briand, bordée par la sous-préfecture. Morlaix a été également pressentie, mais, c'est aussi une sous-préfecture.

Quimper est la ville favorite des manifestations de la Bretagne Ouest, précisément, parce qu'elle héberge un lieu de pouvoir d'État, la préfecture, objet des assauts d'un petit nombre de gens (150?), le 2 novembre. Ce genre d'événements a un effet négatif, car, les télévisions et les réseaux sociaux se focalisent sur des faits, en réalité, mineurs.

Le maire de Quimper avait même tenté de dissuader les gens de venir en mettant publiquement l'accent sur de possibles violences. En outre, les commerçants quimpérois ont perdu une demi-journée d'affaires.

C'est donc à Carhaix-Plouguer et dans son site extérieur de Kerampuilh, des prairies qui accueillent, une fois par an, le festival des Vieilles Charrues qu'aura lieu le rassemblement, dans la ville, dont la figure de proue du collectif organisateur, est le maire et conseiller général.

Christian Troadec pourra d'autant mieux gérer l'événement qu'il est l'un des initiateurs du festival et il pourra être appuyé par une petite partie des bénévoles qui encadrent habituellement l'immense fête musicale de juillet.

Une manifestation politique dans un lieu clos est inhabituelle, puisque le but traditionnel d'une concentration est de défiler dans les rues d'une ville et donner l'impression de faire bouger les choses en se mettant en mouvement.

Cela ressemblera de loin aux manifestations de la place Tahrir au Caire qui durent depuis des mois. Point commun : la tribune qui sera dressée n'accueillera pas que des orateurs, mais aussi des musiciens, qui en fera donc un(e) manifestival, bien accordée à la ville de Carhaix.

Lieu précis de la manifestation : (voir le site)

Christian Rogel

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1918 lectures.
Christian Rogel est spécialiste du livre, de la documentation et de la culture bretonne.
Vos 39 commentaires
X. Rouari
Mardi 25 janvier 2022
enterrement de première classe.
(0) 
LE FALHER JEAN-FRANCOIS
Mardi 25 janvier 2022
POURQUOI PAS NANTES OU RENNES?
(0) 
Yann LeBleiz
Mardi 25 janvier 2022
Pas une mauvaise idée!!!
Moins médiatique pour Paris, mais peut être plus durable à terme dans l'esprit des bretons: le résistance au pouvoir central comme fait culturel breton assumé!
(0) 
BROUDIG Rozenn
Mardi 25 janvier 2022
Faire un rassemblement a Nantes aurait ete prferable pour deux raisons:
1-echapper au "localisme finisterien"
2-faire que la Bretagne integrale se sente concernee.
Quoi qu'il en soit la question essentielle, maintenant, est de bien faire comprendre au gouvernement Ayrault que le probleme est POLITIQUE et que seules des mesures POLITIQUES , sous la forme d'un Home-rule breton, conduiront a la solution du probleme.
(0) 
bernard guyader
Mardi 25 janvier 2022
bon dia .... " enterrement de première classe" !!! les fossoyeurs de l'espoir sont en ligne . Un projet politique a besoin de plusieurs élément et Mr Troadec est bel et bien un lieder ne méprisons pas ce'ux de l'intérieur lorsque leur marche est positive pour tous et pour la Bretagne . De tout coeur avec Carhaix et ses bretons debout .B.Guyader
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
Biensur Mr TROADEC est une forte personnalite ............ mais nos adversaires de la Une et Indivisible ont plus d'un tour dans leur sac .
Prendre une ville d'assault c'est facile ..... mais ensuite de l'administrer c'est autre chose .
(0) 
eugène
Mardi 25 janvier 2022
Que ce soit à Carhaix,Nantes ou Rennes...le message doit être fort et dire que la Bretagne est "UNE"et "INDIVISIBLE"..
Ce n'est pas à quelques gouvernances de passage de dire le contraire.
M.Ayrault vous n'avez rien d'un breton,tout comme fût en son temps M. Fillon.
Nos bretons de gouvernance de Vième République ont-ils encore quelque chose de "breton"
La France et sa république,devant les hommes ne peut et n'a pas le droit de disposer des peuples "à sa guise".
La Bretagne n'est pas issue d'un tricotage de quelques farfelus de la DATAR... la France n'a pas été faite et dessinée par des technocrates et maintenant des énarques!...la Bretagne n'est pas un vulgaire trait de crayon rouge ou bleu.
Bretons ,vous qui serez à Carhaix,pensez à tout cela.
Je parle aussi aux français ,qui seront dans la foule (ceux dont le rôle est de sentir l'atmosphère),rappelez vous que dans votre report,vous devez noter ce désir de retrouver une liberté de vivre "chez nous".
Les Bretons ne sont pas des révolutionnaires stupides tels que ceux produits par Paris sous la terreur,les bretons ne sont pas les noyeurs de Nantes ou les sbires d'un Tureau.
Les bretons sont autre chose que de la Racaille provinciale!
Ils ont simplement envie d'être écouté,dignement
C'est pourquoi Carhaix doit être un point d'orgue.
Tous les partis bretons devront être à Carhaixet signer la motion finale.
(0) 
Yann Gwern
Mardi 25 janvier 2022
Comme par hasard, la secte au pouvoir programme des marches anti-racistes le même jour..Plus que le choix de Carhaix/Karaezpour ce rassemblement, c'est celà qui risque fort d'en diminuer l'impact. Incurablement sympathisants de gauche, certains vont se poser un problème de conscience (pour autant qu'il leur en reste...) Ce qui est un peu encourageant, c'est de voir de quoi le pouvoir jacobin et ses soutiens (syndicaux et autres) a réellement peur.
Raison de plus pour annoncer la couleur: Gwenn ha Du. Aotrou Troadec , n'ho po ket aon!
(0) 
Lionel guillory
Mardi 25 janvier 2022
La place Napoléon, c'est faux elle se nomme place Aristide Briand, c'est méconnaître le sujet de faire des raccourcis aussi simpliste. A bon entendeur.
(0) 
Christian Rogel
Mardi 25 janvier 2022
@Lionel Guillory
OK, j'admets qu'il y a eu un court-circuit. J'aurais du consulter le plan.
Je vais rectifier.
Mais, y-a-t'il un autre sujet à traiter que cette erreur? Quel raccourci, à part, le fait que cette place a du avoir ce nom ou un nom voisin à sa création?
(0) 
eugène le tollec
Mardi 25 janvier 2022
Avec Quimper,Carhaix sera un rassemblement qui scellera la soudure du peuple breton .
M.TROADEC n'oubliez pas que cela est et sera'un seul parti et sensibilité qui s'appelle "Breiz" et non gauche ou droite française".
La Bretagne est debout,enfin,l'alouette s'envole.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
Dieu vous entende Eugene .
Vous avez raison et c'est gagne .
ou CARHAIX est la position de repli : the last ditch pour le Baroud d'honneur ?????
Attendons , donc l'evenement .
(0) 
Joss Conan
Mardi 25 janvier 2022
Une manifestation nantaise était très symbolique, mais Carhaix est une décision très intelligente. Il va être beaucoup plus difficile d'infiltré le site et donc la manipulation politique et médiatique concernant de soit disant violences, pas évidentes. Aux bretons de venir plus nombreux encore et d'afficher des messages clairs et pacifiques devant les caméras. je ne me fais cependant, aucune illusion quand à la façon dont nous seront traîtés par ce gouvernement, seulement nous aurons fait définitivement la démonstration que la rigidité, la suffisance, et la véritable violence, se trouve de leur côté.
(0) 
eugène le tollec
Mardi 25 janvier 2022
Yes, it's The last attempt.
J keep up
Good day
Elt
(0) 
Olivier Carre
Mardi 25 janvier 2022
Y a-t'il une logistique, car ou autre, au départ des autres villes bretonnes ?
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
@Eugene . CARHAIX ce n'est pas l'embrassement de TOUTE LA BRETAGNE ..... pour les jacobins , cela devient un mouvement revendicatif local.
Si ,la Bretagne aujourdhui n'est qu'un tricotage des "intellectuels "de la DATAR . Tricotage concu , a l'ombre de la Tour Eiffel.Si, la Bretagne n'est qu'un trait de crayon rouge ou bleu .La Bretagne n'est qu'une partie plus ou moins grande de la UNE ET INDIVISIBLE . Oubliez que vous etes Breton ,disait GAMBETTA a DE KERARTRY .
L'equation est la meme , c'est ce que l'on nous demande .... une tolerance , on peut jouer du Biniou de temps en temps .
(0) 
Koupa Reun
Mardi 25 janvier 2022
il faut que les responsables du collectif dénoncent par avance l'utilisation de l'image des bonnets rouges dans ces contre-manifestions organisées pour brouiller notre message
(0) 
X. rouari
Mardi 25 janvier 2022
Bon. Tous à Carhaix ! puisqu'il FAUT que ça réussisse.
Mais concrètement, où trouver cars et covoiturages ?
(0) 
eugène le tollec
Mardi 25 janvier 2022
Il faut faire Carhaix,un symbole ,,l'action aurait bien pu se faire ailleurs...mais quelque part celà n'a pas d'importance ,ce qu'il faut voir,nous avons un mouvement de fond.
Les élus bretons proches ou dans gouvernance actuelle ou future doivent sentir et s'imprégner du message qui naît.
Réfléchissez "nos bras cassés"bretons.
(0) 
eugène le tollec
Mardi 25 janvier 2022
EXACT,
Carhaix doit permettre d'élever le débat.
Avant le 30,il peut être mis en place une adresse bretonne supérieure pour l'état français( que tous,KAD- PB - BR - EKB et le tout dernier BE fassent l'effort sur les éléments du message.
Une motion commune permettrait de s'affranchir du "revendicatif local"
(0) 
Lionel guillory
Mardi 25 janvier 2022
Merci, Mr Christian Rogel d'avoir modifié votre article concernant la Place Aristide Briand. Certes Pontivy a été nommée Napoléon-ville et aussi Bourbon-ville. Parfois certains historiens font des raccourcis en désignant la ville du centre Bretagne comme une ville créée par Napoléon ce qui est vraie et faux. Charles Floquet a écrit de nombreux ouvrages sur l'histoire de cette ville, un auteur trop méconnu et qui pourtant mériterait de l'être d'avantage. Amicalement Lionel Guillory
(0) 
eugène le tollec
Mardi 25 janvier 2022
Pour manifestation de Carhaix,dans l'élévation du débat et des revendications.
J'OSE DEMANDER au Staff de manoeuvre,cette revendication.
QUE FAIT L'ÉTAT FRANÇAIS DE L'ARGENT QU'Il perçoit de la Bretagne,en effet
52 milliards d'euros sont récupérés par l'état,où part cet argent?
L'état reverse 22 milliards à la Bretagne ,donc où disparaît ces 30 milliards (donnés à la France).
METTRE AUSSI SUR LE TAPIS,l'ensemble de la gestion de l'économie bretonne.
(0) 
philippe renaud
Mardi 25 janvier 2022
Le RDV à CARHAIX? Il faut répondre présent pour défendre notre Bretagne: (ecotaxe,emploi,réunification), et pour répondre massivement à l'affront des < contre-révolutionnaires> (Front de Gauche, CGT, et qlq autres organismes locaux)qui ont organisé le 2 novembre une contre-manif' par peur du sentiment régional.Pourtant, Vivre,Travailler,et Décider au pays, quoi de plus normal?
(0) 
SPERED DIEUB
Mardi 25 janvier 2022
Malgré qu'ils étaient ultra minoritaires mais comme quoi il y a toujours des exceptions à la règle !! je veux dire que des indépendantistes bretons étaient présents à Carhaix le 2 novembre
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
Je crois qu'il faille mettre un bemol / une explication sur le mot Independance . Honnetement parlant il n'y plus de complete independance de nos jours .Les economies sont tellement interdependantes dans le monde entier . Une independance culturelle , je crois ,seule est possible . Politique /economique Totale NON . Des orientations oui biensur .
J'attends beaucoup de CARHAIX 30/11. Un succes a 100%, de nos revendications Non biensur , mais surtout une continuation de ce qui a ete lancee le 2/11/2013 avec un fort support .
Apres CARHAIX 30/11 . Il faudra prendre des decisions et choisir des hommes (femmes) pour aller plus loin SUR DES BASES REALISTES , compte tenu de l'Esprit Francais / de l'Europe et du Monde .Rien n'est jamais fini .. il nous faudra batir une solide base .
Dans l'hexagone , nous sommes seuls contre tous : le Gouvernement , les Partis Politiques, les Syndicats , les Elus ( qui eux seront prets a voler , a la fin , au secours de la Victoire ).... et les querelles des clans Bretons . Il faudra que les hommes / femmes que nous aurons choisis , soient forts, determines et aient les nerfs solides .Rien n'est jamais acquis .
(0) 
Ar Vran
Mardi 25 janvier 2022
@Pierre Camaret
Vous avez tout à fait raison. Il faut mettre un bémol sur le mot "indépendance" et parler de régionalisation. Pour cela, Mr Troadec a tout compris. Il se place dans le camp républicain français (ce qui lui permet de ne pas être assimilé à l'image désastreuse qu'ont les "indépendantistes" dans l'opinion publique, image qui bien sûr est à dessein entretenue par nos media parisiens sous ordre de la Kommendatur parisienne...) et ose affirmer qu'il faut une décentralisation réelle en France (ce qui a le mérite d'être non seulement clair mais réaliste car personne mais les plus jacobins des Bretons ne peuvent être contre cela).
Bien sûr il faut que cette festimanif puisse être le point de départ de quelque chose de concret pour la Bretagne et cela puisse se transformer à l'occasion des prochaines élections en un raz de marée pro Bretagne par la constitution d'une plateforme électorale avec les partis bretons dignes de ce nom...
En tout cas, on n'a pas le droit à l'erreur car le grand frère jacobin veille au grain et n'abandonnera pas sans combattre...
(0) 
eugène le tollec
Mardi 25 janvier 2022
Je le dis,seul un fédéralisme est fiable,même cela devient une utopie,l'état central ne bougera JAMAIS,ce pays ne s'est pas construit dans cette philosophie.
L'indépendance,à l'heure actuelle est impossible,elle ne pourrait venir que par une lutte armée,ce que nous ne savons pas faire ou plus faire.
L'indépendance par les urnes non plus!
Nous ne pouvons que rejeter l'emprise du pouvoir central en foutant dehors tous les partis français( pur effet de démocratie)....Mais les bretons le feront-ils?
Vaste question!!!!
Une des premières choses est d'avoir aux assemblées françaises un groupe "breton" distinct des autres et dont la ligne de conduite serait bretonne.
Ceux que nous avons actuellement ,comme on dit dans les chaumières ne valent pas un "coup de cidre".
Ça je le maintiens haut etfort.
(0) 
eugène le tollec
Mardi 25 janvier 2022
Le problème "breton" est comment faire pour changer une masse qui vote "à gauche" et une autre qui vote "à droite" pour la faire voter "que breton" sans les teintes parisiennes.!!
AUCUN parti d'État ne viendra au secours des bretons.
À Carhaix,nous devons nous lever pour mettre en place une force de frappe démocratique bretonne dans l'esprit des grands initiés bretons.
(0) 
SPERED DIEUB
Mardi 25 janvier 2022
Malgré qu'ils étaient ultra minoritaires mais comme quoi il y a toujours des exceptions à la règle !! je veux dire que des indépendantistes bretons étaient présents à Carhaix le 2 novembre
Sans porter de jugement en faveur ou en défaveur de l'indépendance c'est un constat ,pour dire qu'il faut être conscient que l'opinion de la population en faveur de l'émancipation de la Bretagne est très diverse ,pour exemple ici on a affaire à des personnes qui n'ont pas hésité pour l'occasion à s'allier avec des jacobins de gauche tendance Mélenchon mais dans une autre extrême par exemple,et sans le critiquer le moins du monde , dans le cadre de l'institut de Locarn il peut y avoir des nationalistes bretons qui se retrouvent avec des ultra libéraux dont la thématique bretonne est leur dernier souci
Je rejoins le point de vue d'ar vran l'émancipation de la Bretagne est un processus qui passe par la régionalisation
(0) 
Martin Le Bris
Mardi 25 janvier 2022
Ce serait intéressant de faire flotter de nombreux drapeaux européen au côté du Gwenn ha Du, cela pourrait avoir un impact positif en terme d'image dans les médias français, et aller à l'encontre de l'idée préconçue bonnet rouge=poujadisme (anti-européen). Cela pourrait surtout montrer également aux jacobins l'attente des bretons pour une autre forme de gouvernance et montrer que l'on attend plus grand chose de Paris.
(0) 
eugène le tollec
Mardi 25 janvier 2022
Donner un aspect européen à la chose,pourquoi pas!!!
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
J'ai eu un dejeuner aujourdhui , avec un de mes amis anglais ( Tiens sa soeur-anglaise- habite pres de Pontivy ).Il est comme moi , completement ecoeure de l'attitude des parlementaires en general.Il me disait qu'en UK , le pays ...rien a foutre , le parti seul compte avec ce qu'il peut apporter a l'equation personnelle des deputes , membres du Parti . Donc la "Democratie "a ete depassee par ses exces.. c'est devenu une boite a fric et a honneur prive..
Triste mes amis , tres triste . Les Bretons sont ils differents ????
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
Mr TROADEC , sera t- il l'emule de NOMINOE ???.Je le souhaite .
(0) 
eugène le tollec
Mardi 25 janvier 2022
Pierre bonjour
J'attends le résultat de Carhaix dans les urnes des prochaines élections bretonnes,là on va vraiment voir ce que valent les bretons!(ils ont enfin une voie pour changer la donne!
Wait and see....
(0) 
Emilie Le Berre
Mardi 25 janvier 2022
Ils sont aux abois, j'en ai pour preuve, la rue qui passe devant le palais de l'élysées est depuis peu fermée.
2014 sera sportive pour certains, prendre ses jambes à son cou comme épreuve reine.
(0) 
eugène le tollec
Mardi 25 janvier 2022
J'écoute dans " C dansl'air" excellente émission,la question qui reste sur le tapis.
COMMENT va voter la Bretagne aux prochaines élections?
J'espère que CARHAIX va être le ferment,la piqûre permettant de sortir de la mainmise française.
BRETONS,NOUS AVONS UN CHOIX HISTORIQUE.
Je ne voudrais pas voir une carte où il y aurait un rééquilibrage vers la droite,je voudrais voir ,la Bretagne à basculé "bretonne".
(0) 
Ed Du
Mardi 25 janvier 2022
A partir de Nantes pour Carhaix le 30 Novembre prochain,
"Bretagne Réunie" organise un transport en autocar.
Email d'inscription: bretagne.ré unie.1 [at] gmail.com
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 25 janvier 2022
Il faudrait qu'avec CARHAIX 30 Nov.2013 soit constitue un Comite dit de Salut Public ( pour la Bretagne)- cela me rappelerait de bons souvenirs - constitue de membres Economico-Politico - Culturel de TOUTE la Bretagne ... charge de suivre et de negocier les voeux de CARHAIX pour le pays .Ce Comite forme sur le "tas"pourrait etre provisoire.Il serait bon que des representants de l'UE assistent a cette reunion .
Il faut donner une base "legale"a ce mouvement ne du peuple .
(0) 
eugène le tollec
Mardi 25 janvier 2022
UNE QUESTION
MANIFESTATION DES SYNDICATS ,le 23 ...le 30 Carhaix
M.Troadec est de quelle obedience ?
QUE veut-il pour la Bretagne,une reprise en main de l'état socialiste sur la masse des esclaves!...ici bretons
Ou veut-il continuer une lame de fond!!
Faut-il se poser les vraies questions?
Sommes nous à l'orée d'une révolution de velours ou d'un vulgaire "pschitt".... ou d'un printemps breton ou d'un hiver horrible?
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.