Une lithium valley est-elle possible en Bretagne ?

-- Economie --

Point de vue
Par Philippe Argouarch

Publié le 18/01/15 17:47 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La quatrième usine que vient d'inaugurer Vincent Bolloré à Ergué-Gabéric, près de Quimper sera-t-elle le substrat d'une Lithium valley sur le modèle de la Silicon Valley ? Elle aussi, avait commencé par une seule usine installée au milieu des vergers, dans un lieu peu probable, alors que l'industrie américaine était concentrée sur la côte Est et que la Californie était majoritairement une région agricole comme la Bretagne l'était jusqu'à récemment (toujours un tiers des emplois industriels liés à l'agriculture).

Un laboratoire peut créer une industrie

Le groupe Bolloré a commencé par un laboratoire de recherche sur les batteries au lithium (1996, à Pen Carn), un peu comme Shockley Semiconductor Laboratory, à Mountain View, créé en 1956, et qui a été le premier fabricant de transistors et de semi-conducteurs, lançant ensuite la première usine de fabrication dans ce qui est devenu la Silicon Valley, 30 ans plus tard. Tout commence par un labo pour lancer le cycle bien connu : Recherche --> technologie --> startups --> entreprises -->emplois --> dollarsdollarsdollars --> éducation --> recherche et le cycle recommence. Si le cycle se casse à n'importe quelle étape, la croissance s'arrête et il y a, alors, régression. Il est évident que toutes les transitions doivent être bien huilées et c'est le rôle du gouvernement. Les recettes doivent être réinvesties dans l'éducation et surtout dans le cycle supérieur et la recherche. Ce n'est pas un hasard si les économies qui dominent le monde sont celles qui ont les meilleures universités. Ce qui est certain, c'est qu'à l'origine de la Silicon Valley, il y a l'invention du transistor par John Bardeen, William Shockley et Walter Brattain. On ne peut que prier pour une invention similaire dans la stockage de l'électricité, l'invention des super-condensateurs étant, à n'en pas douter, un début, mais sera-t-elle suffisante pour créer une industrie ?

Mais ou est passée l'Université ?

Si on regarde le développement de la Silicon Valley, le départ a aussi été lent. L'université a joué un rôle de catalyseur important, les relations entre l'université de Stanford et les entreprises qui venaient s'installer autour ont été capitales et c'est la pierre manquante ici. Rien de ce côté-là à Quimper. Où est l'université qui va jouer ce rôle ? Où sont les relations universités-entreprises ? Où sont les relations recherches fondamentales-laboratoires privés ? Si cette relation n'est pas libéralisée, on peut douter d'une évolution vers une lithium valley à l'américaine même si la loi Macron va favoriser le développement des PME, car, pour faire une lithium valley, il faudra aussi un tissu de PME et de sous-traitants agglomérés à Pen Carn.

30 600 tonnes de lithium à Tréguennec en Pays Bigouden

On a découvert un gisement important de lithium à Tréguennec, au fin fond de la baie d'Audierne, à moins de 50 kms de Pen Carn ! Le gisement a été inventorié par un rapport titré « Panorama du marché mondial du lithium » rédigé par le Bureau_de_recherches_géologiques_et_minières (BRGM) et datant de 2011 basé sur le papier de Y. Lulzac Y Les minéralisations à étain, tantale et lithium de Tréguennec (Finistère) (1986) par le BRGM. La teneur en lithium du gisement est assez faible mais sera sans doute exploitable quand les technologies d'extractions le permettront.

Cet article a fait l'objet de 1078 lectures.
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir son mur