Un pas de plus vers l'Aéroport de Notre Dame des Landes avec la confirmation par le président de la République ce matin.

-- Economie --

Communiqué de presse de Des Ailes pour l'Ouest
Porte-parole: Alain Mustière

Publié le 5/01/15 17:08 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Un pas de plus vers l'Aéroport de Notre Dame des Landes avec la confirmation par le président de la République ce matin.

L'association des Ailes pour l'Ouest exprime sa satisfaction après la confirmation ce matin sur France Inter par le président de la République que l'aéroport de Nantes-Atlantique serait bien transféré à Notre-Dame-des-Landes dès l'épuisement des recours.

Ces propos confirment ceux du Premier Ministre dans Ouest-France avant Noël affirmant « qu'après l'épuisement des recours et des décisions de la justice administrative, ce sera le cas au premier semestre 2015, il faudra alors s'engager dans la construction de l'Aéroport du Grand Ouest »

« Ces propos au plus haut niveau de l'État constituent une nouvelle étape majeure, alors même que les recours actuels ne sont pas suspensifs et que tous les autres recours des opposants ont été déboutés », explique Alain Mustière le président DES AILES POUR L'OUEST.

En attendant, l'association estime que le gouvernement doit procéder à l'évacuation des Zadistes qui occupent illégalement des terres, troublent l'ordre public, rackettent les riverains et menacent les entreprises ce qui a d'ailleurs donné lieu avant Noël au dépôt d'une plainte auprès du procureur de la République de Nantes.

« Nous resterons extrêmement mobilisés tant que la ZAD n'aura pas été évacuée et que les travaux n'auront pas commencé », conclut Alain Mustière.

Voir aussi :

mailbox imprimer
L'association Des Ailes pour l'Ouest compte près de 4000 adhérents, chefs d'entreprise, cadres, employés, ouvriers, étudiants, chômeurs, retraités, ayant rejoint l'association depuis janvier 2013 afin de faire entendre la voix de la majorité silencieuse et souhaitent : Favoriser la réalisation d'un aéroport international successeur de Nantes Atlantique et alternatif à Paris pour les habitants du Grand Ouest ; S'informer et informer la population sur les enjeux et les avancées de sa réalisation, au-delà de la polémique ; Suivre avec attention et peser dans la réalisation du futur aéroport ; Faire entendre leurs attentes et dialoguer avec le concessionnaire, l'Etat et les collectivités locales pour la réalisation d'un aéro

Vos commentaires :

L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.