-- Festivals --

Le maire de Quimperlé s'engage pour une Bretagne plus forte

Chronique de Kerne Multimédia (porte parole Fanny Chauffin) publié le 14/01/18 1:13

Belle inauguration du festival Taol Kurun : avec 25 associations adhérentes, 55 animations prévues pour trois semaines et des élus qui prennent position, Ti ar Vro Bro Kemperle aborde l'année 2018 avec sérénité et une belle énergie.

«Changer de regard», c'est le thème de la 24e édition de Taol Kurun, avec un tirage au sort des interventions au micro lors de l'ouverture. Certains ont chanté, lu du Morvan Lebesque, fait une leçon de breton, un clown improbable est venu avec baguette, béret et pâté Hénaff en commençant par «Changer de regard, j'suis trop vieux pour changer de regard, moi...»...

Et l'intervention du maire de Quimperlé, vice-président du Conseil départemental du Finistère, a été particulièrement remarquée, que ce soit pour sa brièveté, mais surtout pour sa concision, il parle du festival comme d'un festival «lanceur d'alerte» qui aborde la politique énergétique de la France, qui parle de diversité et d'enracinement en Bretagne, forte, capable de parler sa langue et d'inventer la société de demain.

Il rêve même à un Parlement plus fort, à une région qui verrait ses pouvoirs et ses finances renforcés comme son voisin du Pays de Galles.

Taol Kurun continue, avec tout plein d'animations, de débats, de projections, de poésie, de théâtre, de chant, de cinéma ...

Le programme est ici : (voir le site)

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer