Les Vocal Bardak : des femmes en lutte chantent
Chronique de Kerne Multimédia

Publié le 28/01/18 21:57 -- mis à jour le 29/01/18 11:28
:
Réalisation :

Elles ont entre quinze et quarante ans, elles ont toute l'énergie de leurs voix réunies, et vendredi à Arzano elles ont porté haut et fort des chants de lutte en soutien à l'association Cent pour un toit.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Dans la salle des fêtes, chacun se fraie un passage dans la foule des 200 sympathisants venus dire non au délit de solidarité, venus soutenir les actions de l'association Cent pour un toit qui accueille, grâce à plusieurs mairies et à des propriétaires engagés treize familles dans plusieurs communes.

Elles vont cette semaine sur un autre festival, et leur calendrier est chargé. À voir l'effet qu'elles produisent sur leur public, il serait à parier que la lutte revienne rapidement en Bretagne sur les fronts féministe, écologiste et politique, lutte pour plus de fraternité, de beauté aussi...

Voir aussi :
Youtubeuse, docteure d'Etat en breton-celtique à l'Université Rennes 2 / Haute Bretagne, enseignante, militante des droits humains à Cent pour un toit Pays de Quimperlé, des langues de Bretagne avec Diwan, Aita, GBB, ...., féministe, enseignante, vidéaste, réalisatrice, conteuse, chanteuse, comédienne amateure, responsable depuis vingt ans du concours de haikus de Taol Kurun, des prix littéraires Priz ar Vugale et Priz ar Yaouankiz, ...
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.