Skoazell Vreizh appelle à soutenir Hubert, Thomas et Régis, inculpés de la réunification.
Communiqué de presse de Skoazell Vreizh

Publié le 8/11/07 19:39 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Skoazell vreizh appelle au rassemblement prévu samedi 10 novembre à Saint-Nazaire (14h00 place de l'Hotel de Ville) en vu de soutenir les trois inculpés de la réunification: Hubert, Thomas et Régis.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Ces trois militants bretons seront prochainement jugés pour avoir « dans la nuit du 19 au 20 avril déboulonné les panneaux ''avenue'' et ''place Olivier Guichard'' et barbouillé une stèle ''Olivier Guichard'' à Assérac et La Baule en Loire-Atlantique ». Skoazell Vreizh, association de soutien aux familles des détenus et des personnes mises en examen pour des motifs politiques bretons, personnes impliquées dans des actes de résistance à la politique d'assimilation et d'intégration de l'Etat français en Bretagne, prendra en charge les frais juridiques liés à leur procès. Vous pouvez d'ores et déjà envoyer vos dons à : Skoazell Vreizh Feunteunn Wenn 4 straed A. Briand 44350 Gwenrann/ Guérande Tél: 06 14 08 07 77

Nous appelons également à soutenir Hubert, Thomas et Régis à travers leur comité de soutien dont voici le lien Internet : com-sout-thr.over-blog.org mais aussi en signant la pétition en ligne sur ce lien : (voir le site)


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1707 lectures.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.