Procés ARB: Réquisition contre la nouvelle génération
Dépêche de Skoazell Vreizh

Publié le 22/03/04 19:43 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

PROCÈS "ARB" du 01 au 26 mars 2004

Réquisition contre la nouvelle génération

Les avocats de la partie civile ont développé ce lundi leurs plaidoieries, avec pour principale intervention celle de Me Holleaux, avocat de la famille de Laurence Turbec, morte dans l'attentat de Quévert en avril 2000, et de l'association SOS Attentats.

Pour cet avocat, les membres de la nouvelle génération de l'ARB éprouvent des besoins grandissants de médiatisation et de narcissisme, ce qui les conduit à se raccrocher à des "locomotives" médiatiques du type José Bové. D'où le choix des attaques contre les MacDo, qui n'étaient pas jusqu'alors considérés comme des cibles pour l'ARB. Il reprend la suggestion d'un expert policier qui avait fait remarquer que l'addition des explosifs utilisés pour les trois attentats contre le MacDo de Pornic, La Poste de Rennes et le MacDo de Quévert correspondait au contenu d'un sac livré par Titanite, l'entreprise où avaient été volés des explosifs à Plévin en 1999. Sa théorie est donc que ces trois attentats ont été commis par la "nouvelle génération", dont Gaël Roblin serait le commanditaire, et à qui l'ARB aurait remis un sac d'explosifs. Et si Kristian Georgeault a participé à la réalisation du communiqué signé au nom de l'ARB et remis au journaliste de l'agence Capa en mai 2000, ce serait pour protéger des membres de cette génération de "jeunes radicaux".

Aux membres plus "traditionnels" de l'ARB, l'avocat a surtout reproché d'avoir posé des explosifs sans précaution : si un seul a provoqué la mort d'une personne, d'autres auraient pu le faire avant...

Mardi matin débutera par les réquisitions de l'avocat général.

SK VZH : 22/03/2004


mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.