Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Prise de position du Mouvement fédéraliste de Bretagne pour le référendum du 29 mai 2005

Le Mouvement fédéraliste de Bretagne se prononce pour le OUI au texte de la Constitution pour l'Europe. Il ne faut se tromper ni de sujet ni de rendez-vous

Jean Yves Quiguer pour Mouvement fédéraliste de Bretagne le 18/05/05 14:10

Le Mouvement fédéraliste de Bretagne se prononce pour le OUI au texte de la Constitution pour l'Europe. Il ne faut se tromper ni de sujet ni de rendez-vous. Aucune Constitution ne construit une égalité sociale. Une Constitution n'est ni le manifeste d'un parti communiste ni la liste exhaustive des privilèges de quelques uns.

Le contexte historique et le contexte international ne peuvent être passés sous silence dans le bruit et la fureur des considérations immédiates et sectorielles. Face aux puissances continentales comme les Etats-Unis, la Chine, l'Inde, l'Europe est plus que jamais nécessaire. L'unité institutionnelle donne plus de puissance à l'union européenne et avec cette constitution, l'Europe politique commence.

Les résistances nationales ne sont plus un rempart efficace. La Constitution achève le déclin de l'Etat-nation en introduisant une étape nouvelle vers plus de fédéralisme, même si c'est encore insuffisant. Il ne faut plus penser "Français" mais penser "Européen" et se féliciter de la charte des droits fondamentaux qui comporte près de 50 articles définissant substanciellement les droits civils, politiques et sociaux.

Une autre Europe sera toujours possible, mais elle est déjà dans celle-ci. Jean Yves Quiguer - Président du Mouvement fédéraliste de Bretagne

mailbox
imprimer
Le Mouvement Fédéraliste de Bretagne plaide et milite pour l'adoption d'une architecture fédérale en Bretagne, en France et en Europe. Membre de l'Union des Mouvements Fédéralistes (UMF), il défend le concept de fédéralisme contractuel dans le cadre des institutions et celui du fédéralisme intégral dans le cadre de la société. LE MFB n'adhère pas à l'idée d'une fédération d'états-nations qui n'est qu'une forme de confédération conduisant aux mêmes échecs que l'actuel état-nation dont nous allons prochainement porter le deuil. C'est ce qui justifie un fédéralisme inspiré de la doctrine contractualiste en opposition avec la doctrine étatiste. Ce qui est bon pour le tout, l'est aussi pour les parties. Il ne saurait exister de fédéralisme européen sans un fédéralisme local, d
Voir tous les articles de Mouvement fédéraliste de Bretagne
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 2 ?