Petite leçon de breton pour la nouvelle année !
Chronique de Kerne Multimédia

Publié le 31/12/17 19:39 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:
Réalisation :

Les clichés bretons, les bretonnismes ont fait recette ces dernières années. Certains parlent des "relegoù ar brezhoneg" (les reliques du breton), d'autres notent le succès indéniable de livres, revues, vidéos, où les Bretons qui ne sont pas locuteurs "fluent" (courants) se rendent finalement compte qu'ils connaissent de nombreux mots, d'une langue qui ne leur est pas tout à fait étrangère...

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Alors, que 2018 soit l'année où vous emploierez davantage, que ce soit en gallo, en breton, ou dans n'importe quelle autre langue minorisée du monde, cette formidable chance de n'être ni monolingue ni "cocacolonisé" !

Voir aussi :
Youtubeuse, docteure d'Etat en breton-celtique à l'Université Rennes 2 / Haute Bretagne, enseignante, militante des droits humains à Cent pour un toit Pays de Quimperlé, des langues de Bretagne avec Diwan, Aita, GBB, ...., féministe, enseignante, vidéaste, réalisatrice, conteuse, chanteuse, comédienne amateure, responsable depuis vingt ans du concours de haikus de Taol Kurun, des prix littéraires Priz ar Vugale et Priz ar Yaouankiz, ...
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.