13e Priz ar Yaouankiz, 9e priz ar Vugale : 124 nouveaux livres en douze ans !

-- Langues de Bretagne --

Compte rendu
Par Fanny Chauffin

Publié le 21/06/16 19:46 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Littérature jeunesse en breton ? Ça existe ? Même s'il y a douze ans, on ne comptait qu'une dizaine de livres écrits et non traduits en breton pour les jeunes de huit à seize ans (sans illustrations), les jeunes lecteurs ont aujourd'hui le choix et votent chaque année, par centaines, pour leur livre préféré.

Le projet de l’association féa ( afea [at] laposte.net) est de donner une littérature adaptée aux jeunes lecteurs bretonnants et d'encourager les bretonnants à écrire pour les 8 / 17 ans.

L'association propose aussi une médiatisation et un accompagnement aux auteurs pour encourager l’émergence et l’édition d’une littérature de jeunesse en breton. Les auteurs peuvent être rétribués pour leurs interventions dans les écoles, collèges et lycées, ils mettent en place des ateliers d'écriture et permettent aux enseignants une approche du travail d'écrivain et du monde du livre. Le stage d’avril 2014 a rassemblé vingt stagiaires avec trois formateurs : Yann Gerven, Ricardo Montserrat et Christophe Babonneau. Une résidence de deux auteures est prévue en 2017/2019 dans trois lieux en Bretagne autour du haiku. Des formations en conte avec Yann Gerven et en bandes dessinées avec les scolaires sont également prévues. Les auteur(e)s se rendent de plus en plus souvent dans les salons du livre de Carhaix, Saint Martin des Champs, Pluguffan, Vannes...

124 livres ont été édités, six résidences ont eu lieu. Deux prix sont désormais proposés aux scolaires : Priz ar Vugale (cycle 3 du primaire) et Priz ar Yaouankiz (sélection de la 6e à la 5e, puis sélection de la 3e à la Terminale). Cinquante écrivains différents, des écritures collectives, un recueil de nouvelles, ... Le prix fait sa place dans le paysage littéraire bretonnant, avec chaque année des tables rondes, débats, coin enfants au salon du livre de Carhaix (Hervé Bellec, Soig Siberil, conteurs et artistes depuis sept ans) organisé par l'association féa et permettant des lectures, ateliers artistiques, concerts, spectacles de théâtre ou de contes à destination des enfants bilingues. Un nouveau prix est né en 2014 : le concours de bandes dessinées en breton présidé par Asisko et Christian Fournier et le concours de haikus, repris par l'association.

L’année scolaire 2015/2016

1/ L'organisation des quatre prix : réception des manuscrits et bandes dessinées, organisation des jurys, contact avec les auteur(e)s, corrections, remise des prix dans une école et un collège ou lycée bilingue, enregistrement des quatre textes de Priz ar Vugale avec Sten Charbonneau et Radio Kerne, extraits des textes de Priz ar Yaouankiz lus par Hervé Peaucecerf en partenariat avec Radio Rivages, maquettage, choix des couvertures et des illustrations intérieures en partenariat avec Keit Vimp bev.

2/ L'organisation pour la troisième fois d'un prix de bandes dessinées avec la collaboration d'Asisko Askarmeto du Pays basque, et des jurés de Priz ar Vugale. La planche sélectionnée paraîtra dans Louarnig. Avec comme objectif à moyen terme l'édition de BD en breton en partenariat avec Keit Vimp bev et des dessinateurs professionnels basques et bretons.

3/ Le concours de haikus, ouvert à tous les scolaires et aux adultes en breton, français et gallo. En 2016,

1 000 poèmes ont été reçus. Féa a organisé en janvier 2016 un véritable mois du haiku avec ateliers dans les écoles, deux conférences, une chasse au haiku, une mini-expo, de la micro édition... lors du festival Taol Kurun. Trois livres ont paru sur ce thème et un film a même été réalisé par France 3 et le réalisateur Ronan Hirrien : « an haiku : en ur berr-alan, ar bed »

10 lauréats choisis par 30 écoles, 7 établissements du secondaire, 520 votes :

Priz ar Vugale/le prix des enfants (CE2/CM2) , 30 écoles participantes, 12 votantes

1- Al laou zo deuet en dro !, Katell Chantreau (les poux sont revenus)

Les deux sœurs ont encore des poux ! Malgré des shampoings, des méthodes douces, des médicaments, rien à faire : ils reviennent chaque année. Mais sur le Mont St Michel un bélier avec une perruque fluo rose va leur donner la solution...

2- Bugel ar glav, Mai Ewen (l’enfant de la pluie)

Amako va à l’école sous la pluie, avec son maître Matshuda il va falloir écrire des haikus, mais elle craint d’être encore grondée... Et si elle arrivait enfin à lui prouver qu’elle écrit de beaux poèmes ?

Priz ar Yaouankiz/ le prix de la jeunesse (6e/5e) 4 collège et lycées participants

1- Maelig hag ar Vorlaeron, Gabriel Goubin (Maelig et les pirates)

Maelig est un jeune passionné par la mer et qui écoute avec envie les récits des vieux marins. Va-t-il embarquer ?

2- Loeiza, Laurence Lavrand

Loeiza habite à Mayotte, elle est venue de Bretagne. Surprise par ce nouvel univers et surtout par les personnes qui y habitent, elle va petit à petit découvrir la richesse des différences culturelles dans son collège et en dehors.

Priz ar Yaouankiz (4e-lycée)

1- Beaj Lakvern, Ewen Jacq (le voyage de Lakvern)

Le quatrième roman d’héroic fantasy de ce jeune auteur prolixe. Une histoire à deux niveaux de lecture avec les éléments du genre : quête, mystère, aventure ...

2- Ar Morgazh, Jakez Erwan Mouton (Le poulpe)

Un roman policier étonnant qui a pour cadre la mafia italienne et ses malversations en Afrique. Dès le deuxième chapitre, la journaliste, héroïne de l’histoire est assassinée et son corps retrouvé dans une décharge. L’enquête va être menée par un détective étonnant avec une jeune journaliste : un couple à la fois classique dans ce type d’histoire, mais qui fonctionne admirablement bien et dénonce des faits réels ayant vraiment existé...

Chaque roman a fait l’objet d’un enregistrement, souvent avec plusieurs locuteurs (des enfants, une famille, le lecteur Sten Charbonneau, des enseignants...)

Pour les consulter, aller sur le site de keit vimp bev et cliquer sur l’image de la couverture pour télécharger l’enregistrement complet : (voir le site)

Priz ar Bannoù treset – Prix des bandes dessinées en breton (collège-lycée) :

38 BD

1- Lazhdi (collège de Lanester) avec Blaise Guillotin, Sulian le Bozec, Antoine le Fée

2- Ar pesked, Joanne le Marilier (lise Diwan Karaez)

pour en savoir plus page facebook de féa

Voir aussi :
mailbox imprimer