Nantes : qu'importent leurs bonnets ou leurs perruques...
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 20/04/14 13:44 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Nantes a rassemblé hier de jeunes militants, antifascistes, pro-réunification et pour une télévision en breton.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

10.000 manifestants, c'est beaucoup et en même temps c'est tellement peu quand on compare à la Catalogne ou au pays basque où les rues sont trop étroites, avec près de 100.000 militants pour la réunification du pays basque ou l'autonomie de la Catalogne.

Mais la Bretagne n'a pas l'habitude, coincée dans un modèle jacobin et centralisateur, de montrer qu'elle est pour plus de démocratie locale, plus de libertés pour son éducation, son économie, son énergie.

La plus grande réussite d'hier, peut-être, c'est l'énergie des jeunes qui avaient inventé une manifestation festive et engagée.

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.