Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Enquete -
Michel Micossi : le B.A. BA du plus beau métier du monde
Les jeunes enseignants, lorsqu'ils sont remplaçants ou débutants, , avec l'angoisse, non pas d'être mangés, mais de décevoir les attentes des élèves et des parents
bernadette Poiraud pour Journal La Mée le 24/12/06 10:04

Enseigner : le plus beau métier du monde. Mais aussi le plus mal préparé : les jeunes enseignants, lorsqu'ils sont remplaçants ou débutants, , avec l'angoisse, non pas d'être mangés, mais de décevoir les attentes des élèves et des parents. Michel Micossi qui a 16 années d'expérience comme instituteur et 13 années comme inspecteur, a réalisé un petit ouvrage destiné aux débutants.

B.A.BA … non, il ne s'agit pas d'une méthode d'enseignement de la lecture ou du calcul.sont jetés brutalement dans la fosse aux lions Il s'agit simplement d'un rappel de règles, simples, et qui, pourtant, ne sont pas aussi évidentes qu'il y paraît.

La classe est le lieu de vie des enfants : savonner les mains avant de rentrer, enlever le manteau, voire mettre des chaussons, éclairer la classe en arrivant, aérer en sortant, soigner l'esthétique du lieu, considérer l'enfant comme un élève et l'élève comme un enfant …

La classe est aussi le lieu de travail de l'enseignant. Comment asseoir une autorité (sans autoritarisme !), comment parler (en sachant se taire souvent !), comment se comporter (l'humour peut arranger bien des choses !), comment donner envie d'apprendre. ….

Selon Michel Micossi, " être élève c'est accepter de jouer un jeu dont la donne est faussée dès le départ puisque celui qui pose les questions connaît les réponses. Et malgré tout l'élève doit avoir envie de jouer ce jeu ! ". Ce type de réflexion, décapant, caractérise le livre qui, cela va sans dire, est très pédagogique : un paragraphe d'explication est souvent résumé en une phrase simple.

Au delà des conseils, le livre est une réflexion sur le métier d'enseignant, un plaidoyer pour les classes à plusieurs niveaux des petites écoles rurales qui se caractérisent souvent par " moins de retard scolaire et un peu plus d'avance scolaire, en moyenne, que les classes à un seul cours ".

Michel Micossi par ailleurs, rappelle fermement l'interdiction des devoirs à la maison. " Plus on fait appel aux familles, plus on accentue les inégalités ".

Le B.A. BA du Métier, par Michel Micossi - Editions du CRDP - 15 €.

Cet article a fait l'objet de 1684 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons